January 4, 2019 / 2:39 AM / 8 months ago

Treize ressortissants canadiens arrêtés en Chine depuis l'affaire Huawei

TORONTO, 4 janvier (Reuters) - Treize ressortissants canadiens ont été arrêtés en Chine depuis l’interpellation début décembre au Canada à la demande des Etats-Unis de la directrice financière du géant chinois des télécoms Huawei, a déclaré jeudi le gouvernement canadien.

“Au moins” huit de ces 13 ressortissants canadiens ont depuis été relâchés, a ajouté Ottawa dans un communiqué, sans préciser les charges qui pesaient contre eux.

Des représentants canadiens avaient annoncé en décembre que l’ancien diplomate Michael Kovrig et l’homme d’affaires Michael Spavor avaient été interpellés en Chine suite à l’arrestation le 1er décembre à Vancouver, à la demande de la justice américaine, de Meng Wanzhou, directrice financière et fille du fondateur de Huawei.

Ottawa, qui a déclaré à plusieurs reprises ne pas voir de lien entre ces arrestations et l’affaire Huawei, a demandé à Pékin de libérer Kovrig et Spavor.

Selon un représentant du gouvernement, environ 200 ressortissants canadiens font actuellement l’objet de procédures judiciaires en Chine - contre près de 900 aux Etats-Unis, à titre de comparaison.

“Ce chiffre est resté relativement stable”, a confié ce représentant qui a souhaité conserver l’anonymat. (Anna Mehler Paperny; Jean Terzian pour le service français)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below