December 23, 2018 / 11:13 AM / 3 months ago

Italie-Le Sénat approuve le projet de budget pour 2019

MILAN, 23 décembre (Reuters) - Le Sénat italien a approuvé dimanche matin le projet de budget pour 2019 présenté par le gouvernement de Giuseppe Conte alors qu’approche la date butoir du 31 décembre pour que ce texte soit adopté par les deux chambres du parlement.

Le projet doit maintenant obtenir l’aval de la Chambre des députés italiens afin de pouvoir devenir effectif à partir du 1er janvier.

La coalition gouvernementale composée du Mouvement 5 Etoiles (M5S) et de la Ligue (formation d’extrême droite) a obtenu 167 voix pour son projet de budget tandis que 78 sénateurs ont voté contre et trois se sont abstenus.

Après plusieurs mois de négociations, le gouvernement italien est parvenu à trouver un compromis avec la Commission européenne afin d’éviter des sanctions disciplinaires de la part des instances communautaires.

Les changements exigés par la Commission européenne afin d’obliger Rome à respecter une discipline budgétaire ont obligé le gouvernement de Giuseppe Conte à revoir sa copie de manière étendue.

Le texte est finalement arrivé sur le bureau du Sénat samedi provoquant des protestations de la part des élus de l’opposition.

Le Parti démocrate (PD, centre gauche), qui estime ne pas avoir disposé du temps nécessaire pour examiner la nouvelle mouture du texte, a annoncé qu’il allait engager une procédure pour vérifier la constitutionnalité de la démarche suivie par le gouvernement.

“Ce projet de budget est une plaisanterie”, a déclaré l’ancien président du Conseil et membre du PD, Matteo Renzi.

Sur son compte Facebook, le vice-président du Conseil Luigi di Maio, membre du M5S, a expliqué dimanche que les ajustements demandés par la Commission européenne avaient nécessité du temps avant de pouvoir le soumettre aux parlementaires.

“Je compte que le budget soir finalement approuvé le 27 ou le 28 décembre”, a-t-il dit.

Selon le droit italien, si le projet de budget n’est pas approuvé au 31 décembre, se met en place automatiquement un financement provisoire des services publics.

Le projet de budget présenté en octobre par la coalition gouvernementale italienne prévoyait un déficit budgétaire de 2,4% du produit intérieur brut (PIB) contre 1,8% en 2018.

Cet accroissement était destiné à financer des dépenses sociales et une réduction de la fiscalité.

Dans le compromis conclu avec Bruxelles, le Conseil italien s’engage à respecter un déficit de 2,04% du PIB avec une croissance révisée à 1% contre 1,5% initialement.

Stephen Jewkes; Pierre Sérisier pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below