December 20, 2018 / 10:36 AM / in a month

La France relève son programme d'émission MT/LT 2019 à 200 milliards d'euros

PARIS, 20 décembre (Reuters) - La France portera son programme d’émission de dette à moyen et long terme nets des rachats à 200 milliards d’euros en 2019 contre 195 milliards prévus dans le projet de loi de Finances présenté en septembre, a annoncé jeudi l’Agence France Trésor, dont le programme indicatif de financement de l’Etat prend en compte l’impact des mesures annoncées par Emmanuel Macron en réponse au mouvement des “Gilets jaunes”.

Ce programme, qui sera complété par 21,5 milliards d’euros d’autres ressources, servira à financer un déficit budgétaire prévisionnel atteignant désormais 107,7 milliards d’euros et à rembourser 130,2 milliards d’euros de dette à moyen et long terme arrivant à échéance, compte tenu d’une variation de trésorerie de -1,3 milliard d’euros, précise l’organisme chargé de la gestion de la dette de l’Etat français dans un communiqué.

L’AFT ajoute qu’elle a émis 225,4 milliards d’euros brut de dette à moyen et long terme cette année, répartis entre 203 milliards d’euros d’obligations à taux fixe (OAT) et 22,4 milliards d’euros d’obligations indexées sur l’inflation.

Elle a procédé parallèlement à 19,8 milliards d’euros de rachats de titres arrivant à échéance en 2019 et à 10,6 milliards d’euros de rachats de titres arrivant à échéance en 2020.

S’agissant de la dette à court terme (BTF), l’AFT confirme que son encours devrait augmenter de 15 milliards d’euros. Il atteindra 112,9 milliards d’euros à la fin de cette année, en baisse de 13,6 milliards d’euros par rapport à fin 2017.

Pour son programme d’émission, l’AFT prévoit de lancer l’an prochain une nouvelle souche de référence de maturité 2/3 ans, une nouvelle souche de référence à 5 ans et deux nouvelles souches de référence à 10 ans.

S’agissant des obligations indexées, elle indique qu’elle procèdera à l’émission par adjudication d’une nouvelle ligne indexée sur l’inflation européenne (OAT€i) de maturité 10 ans.

Les obligations indexées sur l’inflation française (OATi) continueront d’être abondées au gré de la demande du marché.

L’AFT souligne qu’elle continuera par ailleurs d’abonder son obligation verte crée en janvier 2017 au gré de la demande du marché et dans la limite des dépenses vertes éligibles pour 2019. (Marc Joanny, édité par Yves Clarisse)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below