December 19, 2018 / 6:35 PM / a month ago

J&J échoue à faire annuler une condamnation de $4,7 mds liée au talc

19 décembre (Reuters) - Johnson & Johnson a échoué dans ses démarches visant à faire invalider un verdict condamnant le conglomérat de la santé américain à verser un montant record de 4,69 milliards de dollars (4,10 milliards d’euros) à 22 femmes, qui affirment que des produits à base de talc, y compris une poudre pour bébé, contiennent de l’amiante et sont à l’origine de leur cancer des ovaires.

A la suite de cette information, le titre J&J s’est retourné à la baisse et perdait 1,20% à 128,85 dollars vers 18h10 GMT, accusant la plus forte baisse d’un Dow Jones en hausse de 0,80%.

J&J, qui dément toute trace d’amiante dans ses produits et rejette les accusations selon lesquelles ceux-ci provoquent des cancers, fait face à quelque 9.000 litiges sur ce dossier. Le groupe affirme que des études sur plusieurs décennies montrent que son talc est sûr et il a réussi en appel à renverser de précédents verdicts sur des arguments juridiques techniques.

Reuters a rapporté vendredi que Johnson & Johnson savait depuis des décennies que son talc pour bébé contenait de l’amiante.

Cette information avait entraîné ce jour là une chute de 10% de l’action qui, en tenant compte de la nouvelle baisse de ce mercredi, accuse un repli de 7,9% depuis le début de l’année contre une progression de quelque 4,5% de l’indice S&P regroupant les valeurs pharmaceutiques sur la période. (Manas Mishra à Bangalore, Benoit Van Overstraeten pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below