December 19, 2018 / 6:15 PM / 3 months ago

MEDIA-Le chinois Ofo, société de partage de vélos, envisage la faillite

19 décembre (Reuters) - Ofo, le groupe chinois de vélos en libre-service soutenu par Alibaba, a d'"énormes" problèmes de trésorerie" et envisage la faillite, rapporte mercredi le Financial Times here (FT).

Les problèmes de trésorerie sont devenus aigus, ajoute le quotidien, qui cite un courrier du fondateur de la société Dai Wei adressé aux employés.

“J’ai pensé un nombre incalculable de fois (...) à dissoudre l’entreprise et déclarer la faillite”, a-t-il écrit, selon le FT.

“Pendant toute cette année, nous avons été confrontés à une énorme pression de trésorerie. Pour restituer les dépôts de garantie aux utilisateurs, payer les dettes aux fournisseurs, afin de maintenir la société en activité, nous devons transformer chaque renminbi en trois.”

Ni Ofo, ni Alibaba n’était disponible dans l’immédiat pour commenter ces informations.

Les entreprises chinoises dédiées aux vélos en libre-service ont investi des centaines de millions de dollars pour s’assurer le marché des grandes villes.

En août, Reuters avait rapporté que le spécialiste chinois des VTC Didi Chuxing et Ant Financial, le bras financier d’Alibaba, discutaient d’un rachat conjoint, valorisant la société, qui a un temps opéré à Paris, jusqu’à deux milliards de dollars (1,75 milliard d’euros).

NOTE: Ces informations n’ont pas été vérifiées par Reuters, qui ne garantit pas leur exactitude.

Bureau de Paris, Catherine Mallebay-Vacqueur pour le service français, édité par Benoit Van Overstraeten

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below