December 19, 2018 / 9:24 AM / in a month

BOURSE-Deutsche Post, Royal Mail pénalisés par l'avertissement de FedEx

19 décembre (Reuters) - Deutsche Post et Royal Mail baissent en Bourse mercredi après un abaissement des prévisions 2019 de leur concurrent américain FedEx, qui a notamment mis en avant une détérioration des conditions économiques en Europe.

Deutsche Post recule de 4,55% à 24,12 euros vers 09h20 GMT à Francfort, la plus forte baisse de l’indice Dax-30 à Francfort et de l’EuroStoxx 50 de la zone euro, tandis que Royal Mail, lanterne rouge du FTSE 100 à Londres, perd 2,69% à 279,1 pence après un plus bas record à 274,6.

FedEx a justifié mardi la révision à la baisse de ses prévisions de résultats par l’affaiblissement de l’économie en Europe et le conflit commercial sino-américain, qui a accentué le ralentissement de la croissance en Chine.

Le titre du groupe américain perdait plus de 6% dans les échanges d’après-Bourse à Wall Street.

Selon Jefferies, l’affaiblissement des perspectives à l’international de Fedex devrait aussi affecter DHL Express, la filiale de messagerie de Deutsche Post. “C’est pour nous un élément négatif pour DHL Express, qui génère 45% de son chiffre d’affaires en Europe”, écrit le courtier.

Mercredi dernier déjà, XPO Logistics avait abaissé ses prévisions de résultats 2019 en mettant en avant des risques accrus au Royaume-Uni et en France, rappelle Jefferies.

Linda Pasquini, Véronique Tison pour le service français, édité par Marc Angrand

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below