December 18, 2018 / 8:43 AM / 3 months ago

GB-La croissance attendue au plus bas depuis 10 ans-BCC

LONDRES, 18 décembre (Reuters) - La croissance économique de la Grande-Bretagne sera sans doute cette année et la suivante la plus faible depuis la dernière récession, le Brexit provoquant un gel de l’investissement et altérant aussi la consommation des ménages, estime la fédération des chambres de commerce britanniques BCC.

La croissance ralentirait à 1,2% en 2018 avant de remonter un peu à 1,3% en 2019, au plus bas depuis la sortie de récession de 2009.

La faiblesse du sterling face au dollar et à l’euro continuera sans doute à rogner le revenu disponible des ménages par de l’inflation importée, tandis que l’investissement des entreprises se serait contracté de 0,6% cette année et n’augmenterait qu’à peine l’an prochain.

Par ailleurs, la Royal Institution of Chartered Surveyors (RICS) prévoit que les prix de l’immobilier stagneront l’an prochain, première année dépourvue de croissance depuis 2012, en raison là encore du Brexit et de niveaux des prix qui découragent beaucoup d’acheteurs potentiels.

La RICS prévoit enfin une baisse de 5% environ des ventes immobilières l’an prochain.

David Milliken, Wilfrid Exbrayat pour le service français, édité par Marc Joanny

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below