December 17, 2018 / 8:05 AM / 3 months ago

L'ambassadeur canadien a pu voir le second de ses deux concitoyens détenus en Chine

OTTAWA, 17 décembre (Reuters) - Des diplomates canadiens ont pu rendre visite dimanche au second des deux Canadiens arrêtés la semaine passée en Chine, a annoncé le ministère canadien des Affaires étrangères.

Dans un court communiqué, le ministère précise que l’ambassadeur du Canada en poste à Pékin, John McCallum, a été autorisé à s’entretenir avec Michael Spavor.

Cet homme d’affaires ainsi que l’ex-diplomate canadien Michael Kovrig, conseiller du centre de recherche International Crisis Group qui avait déjà bénéficié d’un contact consulaire, ont été interpellés après l’arrestation au Canada, à la demande de la justice états-unienne, de Meng Wanzhou, directrice financière et fille du fondateur de Huawei.

Accusée d’avoir favorisé une violation des sanctions imposées par Washington à l’Iran, Meng a été libérée sous caution mais a l’interdiction de quitter le Canada dans l’attente d’une audience d’extradition vers les Etats-Unis fixée à février prochain.

Les autorités chinoises ont indiqué que ces deux ressortissants canadiens étaient soupçonnés de se livrer à des activités mettant en danger la sécurité nationale. Le secrétaire d’Etat américain Mike Pompeo a appelé vendredi à leur libération. (David Ljunggren avec Ben Blanchard à Pékin Henri-Pierre André pour le service français)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below