December 14, 2018 / 3:15 PM / in a month

Pas de Brexit désordonné prévisible pour Altmaier

BERLIN, 14 décembre (Reuters) - Peter Altmaier, le ministre de l’Economie allemand, ne croit pas en un Brexit dur et juge que le danger d’un conflit commercial d’envergure entre l’Union européenne (UE) et les Etats-Unis, s’il n’a pas disparu, n’a pas augmenté non plus.

Dans un entretien accordé à Reuters et portant sur une grande variété de sujets, Altmaier a dit que l’Allemagne était bien partie pour connaître sa dixième année de croissance l’an prochain, pour autant qu’elle échappe aux retombées d’un conflit commercial éventuel.

“Le danger d’un conflit commercial d’ampleur entre les USA et l’Europe n’a pas disparu mais il n’est pas plus grand”, a-t-il dit. “Nous poursuivons des discussions constructives mais nous ne sommes pas encore hors de danger”.

Il anticipe par ailleurs une croissance de “1,5% voire plus” pour la première économie européenne cette année.

Berlin a révisé mardi la prévision de croissance de 2018, la ramenant autour de 1,5% à 1,6% contre 1,8% anticipé en octobre.

Sur le dossier du Brexit, la Première ministre britannique Theresa May a demandé jeudi aux autres dirigeants européens des concessions pour l’aider à obtenir l’aval de son Parlement en janvier sur l’accord de sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne.

“Je ne pense pas qu’il y aura un Brexit chaotique; je pense qu’il y a suffisamment d’hommes politiques responsables en Grande-Bretagne qui veulent éviter un Brexit désordonné et l’éviteront”, a observé Altmaier.

Prié de dire si Berlin s’inquiétait de la perspective de voir l’équipementier télécoms chinois Huawei bâtir des réseaux 5G en Allemagne, le ministre a répondu: “Il n’y a pas de souci tenant à telle ou telle société en particulier”.

“Mais chaque produit, chaque matériel doit être sûr s’il doit être utilisé en Allemagne”, a-t-il ajouté.

Pour autant, Huawei fait face à de nouveaux problèmes en Europe après les annonces d’Orange, qui ne fera pas appel au groupe chinois de télécoms pour bâtir son réseau de prochaine génération, et de Deutsche Telekom, qui a annoncé un réexamen de sa stratégie en matière de fournisseurs.

Le changement opéré par ces leaders des marchés français et allemand, tous deux partiellement publics, fait suite à la décision de certains alliés des Etats-Unis, Australie en tête, d’exclure Huawei de la construction de leurs réseaux mobiles de cinquième génération (5G) pour des raisons de sécurité nationale.

Meng Wanzhou, la directrice financière de l’équipementier chinois, a été arrêtée le 1er décembre au Canada alors qu’elle était en transit entre deux vols à l’aéroport de Vancouver.

Gernot Heller et Paul Carrel, Wilfrid Exbrayat pour le service français, édité par Marc Joanny

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below