December 13, 2018 / 12:36 PM / 3 months ago

Revue stratégique chez Airbus avant l'arrivée du nouveau pdt

PARIS, 13 décembre (Reuters) - Airbus a lancé une nouvelle revue stratégique afin que son nouveau directeur général, Guillaume Faury, puisse écrire sur une page blanche la suite de l’aventure du groupe, confronté ces dernières années à une série de déboires industriels, de luttes de pouvoir et à des soupçons de corruption.

Le projet “Airbus Next Chapter” est mené par une équipe dirigée par Julie Kitcher, ancienne responsable des relations investisseurs du groupe, un signal fort en direction des investisseurs.

Airbus entend ainsi les convaincre que la rentabilité est au coeur de la stratégie, ce qui n’a pas toujours été le cas, en particulier lorsque ce projet européen, qui fête son 50e anniversaire, était piloté par les Etats.

L’actuel patron de la division avions commerciaux, Guillaume Faury - qui remplacera en avril prochain Tom Enders à la tête du groupe - “veut aller vite et introduire un nouvel état d’esprit. Il veut tourner la page du passé”, a déclaré à Reuters une source proche du dossier.

Airbus s’est refusé à tout commentaire sur cette revue, qui pourrait déboucher sur des décisions stratégiques et des changements de structures.

Fondé en 1969, Airbus est devenu l’un des plus grandes entreprises exportatrices européennes, rivalisant d’égal à égal avec son grand concurrent américain Boeing.

Toutefois, la croissance de l’entreprise a été jalonnée par de fréquentes tensions entre partenaires français et allemands, des rivalités personnelles et, plus récemment, par des problèmes de corruption qui ont poussé au départ une série de responsables du groupe, spécialisé dans l’aéronautique, la défense et l’espace.

Cette revue devra faire en sorte qu’Airbus soit mieux armé face à la montée en cadence de ses programmes industriels, comme celui de l’A320, et s’attaquer à l’épineuse question de l’éclatement de la production entre le Royaume-Uni, la France, l’Allemagne et l’Espagne, censé garantir l’emploi dans chacun des pays fondateurs.

L’A320, “LA POULE AUX OEUFS D’OR” D’AIRBUS

L’A320 est un programme absolument vital pour le groupe, que le chef des opérations, Tom Williams, qui prendra sa retraite d’ici la fin du mois, décrit comme “la poule aux oeufs d’or”.

Des responsables du groupe ont averti que le successeur de l’A320, prévue pour après 2030, ne devait pas rater les tournants technologiques à l’oeuvre dans le secteur, comme ce fut le cas pour les gros-porteurs lorsque Boeing a lancé son 787.

Pour le moment, Airbus dispose toujours d’une confortable part de marché avec l’A320, mais certains analystes estiment que le constructeur européen affiche un retard sur son concurrent en ce qui concerne le processus de fabrication. Un écart qui pourrait encore se creuser si Boeing lançait un moyen-courrier produit dans le cadre d’une nouvelle organisation industrielle.

Cette revue devrait également permettre d’étudier comment Airbus peut rivaliser avec la Silicon Valley pour attirer les nouveaux talents de l’ère du numérique, tout en gérant sa pyramide des âges par le biais de départs en retraite et de renouvellements des équipes impulsés par le conseil d’administration.

De nouveaux départs ont été annoncés cette semaine, avec la nomination d’Alberto Gutierrez à la tête de la division avions militaires. Il remplace Fernando Alonso, qui quitte le groupe après avoir stabilisé le programme d’avion de transport A400M en difficulté.

Le responsable des programmes, Didier Evrard, qui a supervisé deux des projets les plus ambitieux d’Europe - le missile de croisière Storm Shadow/SCALP et le long courrier A350 - devrait prendre sa retraite ce mois-ci et être remplacé par un candidat interne issu des services ou de l’ingénierie.

Certains changements sont déjà à l’oeuvre. Airbus a notamment remplacé cette semaine son responsable du contrôle qualité après une série de difficultés en la matière. (Jean-Michel Bélot pour la version française, édité par Benoît Van Overstraeten)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below