December 12, 2018 / 1:49 PM / 3 months ago

LEAD 1-Credit Suisse tourne la page de sa restructuration et rachète des actions

* Rachat d’actions pouvant atteindre 3 mds de francs suisses

* Hausse d’au moins 5% du dividende à partir de 2019

* La banque arrive au terme de son plan de restructuration (Actualisé avec précisions et cours de Bourse)

par Brenna Hughes Neghaiwi

ZURICH, 12 décembre (Reuters) - Credit Suisse a annoncé mercredi un programme de rachat d’actions de 2 à 3 milliards de francs suisses (de 1,8 à 2,6 milliards d’euros) au cours des deux prochaines années et une augmentation d’au moins 5% de son dividende à partir de l’année prochaine.

La deuxième banque suisse, qui arrive au bout de son plan de restructuration de trois ans mis en place en 2015 par son directeur général Tidjane Thiam, s’est aussi fixé pour objectif de distribuer désormais la moitié de son bénéfice à ses actionnaires, via des rachats de titres et des dividendes spéciaux.

“Les mesures prises pendant la restructuration induisent que la banque est désormais plus résiliente face aux turbulences du marché”, déclare Tidjane Thiam, cité dans un communiqué publié avant une journée investisseurs.

Credit Suisse a supprimé des milliers de postes ces dernières années, l’établissement ayant axé son plan de restructuration sur la gestion de fortune, et non sur la banque d’investissement.

“Nous pensons que la richesse mondiale va continuer à croître (...) les marchés émergents comme les marchés matures ayant des dynamiques de croissance attrayantes”, poursuit la banque.

PREMIER BÉNÉFICE DEPUIS TROIS ANS ATTENDU CETTE ANNÉE

Elle vise des coûts d’exploitation compris entre 16,5 et 17 milliards de francs en 2019 et 2020, contre un objectif inférieur à 17 milliards pour 2018.

Credit Suisse veut réaliser cette année un bénéfice imposable compris entre 3,2 et 3,4 milliards de francs, ce qui devrait se traduire par un premier bénéfice net annuel depuis 2015, année de la prise de fonctions de Tidjane Thiam.

En termes de rendement des fonds propres (ROTE), la banque table sur un ratio compris entre 10% et 11% l’année prochaine puis sur un ratio supérieur à 12% d’ici 2021, contre 6% prévu cette année.

Le groupe suisse prévoit d’augmenter son dividende d’au moins 5% à partir de 2019.

L’action a perdu plus de la moitié de sa valeur depuis l’entrée en fonctions de Tidjane Thiam en juillet 2015, accusant un repli de près de 56% contre une chute de 38% pour l’indice des valeurs bancaires européennes sur la même période.

Le titre gagnait 1,13% à 11,16 francs à la Bourse de Zurich vers 13h30 GMT, alors que l’indice sectoriel européen des banques prenait 1,79% au même moment.

“Nous nous félicitons de la décision de lancer les rachats d’actions, bien que nous espérions plus, et nous relevons que l’objectif de ROTE 2019 est prudemment basé sur des évolutions de revenus stables d’une année sur l’autre, ce qui suggère, de notre point de vue, qu’il reste encore beaucoup à faire pour dépasser cet objectif”, estiment des analystes de Citi dans une note. (Brenna Hughes Neghaiwi, Benoit Van Overstraeten et Catherine Mallebay-Vacqueur pour le service français)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below