December 12, 2018 / 11:24 AM / 5 months ago

Moscovici dit ne pas prôner de sanctions contre Rome ou Paris

BERLIN, 12 décembre (Reuters) - Pierre Moscovici, le commissaire européen aux Affaires économiques et monétaires, a dit mercredi rechercher des solutions pour les problèmes budgétaires de l’Italie et de la France plutôt que de prôner des sanctions.

La Commission a rejeté le projet de budget 2019 de Rome, qui prévoit une hausse du déficit à 2,4% du produit intérieur brut (PIB) contre 1,8% cette année, au motif qu’il ne permettra pas de réduire la dette publique comme le stipulent les règles européennes.

Le déficit français, lui, risque de passer au-dessus de la limite de 3% après les mesures annoncées lundi par le président Emmanuel Macron en faveur du pouvoir d’achat.

La Commission peut faire preuve de souplesse, “mais toujours dans le cadre de règles”, a déclaré Pierre Moscovici lors d’un déplacement en Allemagne. (Hans Seidenstücker, Véronique Tison pour le service français, édité par Blandine Hénault)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below