December 12, 2018 / 9:44 AM / a month ago

LEAD 1-Inditex rate le consensus avec le bénéfice du T3, le titre chute

(Actualisé avec détails et cours de Bourse)

MADRID, 12 décembre (Reuters) - Inditex a publié mercredi un bénéfice inférieur aux attentes des analystes au titre de son troisième trimestre en raison d’effets de change défavorables, une annonce qui fait chuter le titre du groupe, mais le numéro un mondial du prêt-à-porter a confirmé ses prévision de ventes et de marge pour le reste de son exercice annuel.

Le groupe espagnol, propriétaire de l’enseigne Zara et des marques Massimo Dutti et Bershka, a fait état d’un bénéfice avant intérêt et impôt (Ebit) en hausse de 3% à 3,07 milliard d’euros sur les neuf premiers mois de son exercice 2018-2019.

A taux de change constant, l’Ebit a crû de 14%, a souligné Inditex.

Sur le seul troisième trimestre, l’Ebit est ressorti à 1,29 milliards d’euros, soit un niveau inférieur de 4% au consensus, relève cependant Anne Critchlow de Société Générale.

“Le taux de change reste un problème au troisième trimestre avec un impact négatif de 3% sur les ventes, ce qui explique la différence de 4% par rapport au consensus sur les ventes et l’Ebit, malgré la forte hausse de la marge brute”, dit-elle.

Vers 09h30 GMT, l’action Inditex reculait de 4,4% à 25,15 euros en Bourse de Madrid, accusant l’une des plus fortes baisses d’un Stoxx 600 en hausse de 0,8% et entraînant dans son sillage H&M (-3,45%) et Zalando (-1,26%).

Inditex, présent de la Chine à la Russie, est particulièrement exposé aux effets de change, plus de la moitié de ses ventes étant générées dans une devise autre que l’euro.

Le groupe espagnol, qui a lancé sur internet les produits de Zara sur 106 nouveaux marchés, a dit n’avoir pas procédé à des rabais en septembre, contrairement à ses concurrents dans l’habillement, ce qui lui a permis de dégager une marge brute en croissance de 108 points de base au troisième trimestre.

Sur les quatre premiers mois, soit la période août-novembre, du second semestre, les ventes à magasins comparables ont augmenté de 3%, à la faveur d’un mois de septembre “extraordinairement chaud” et d’une progression de 5% des ventes comparables sur la seule période octobre-novembre.

Le groupe espagnol avait dit en septembre s’attendre à réaliser des ventes à périmètre comparable en hausse de 4% à 6% au cours du second semestre de son exercice annuel. (Sonya Dowsett, Claude Chendjou pour le service français, édité par Benoit Van Overstraeten)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below