December 12, 2018 / 8:04 AM / 5 months ago

EN DIRECT-Theresa May échappe à la motion de défiance conservatrice

LONDRES, 12 décembre (Reuters) - La Première ministre britannique Theresa May a échappé mercredi à la motion de défiance déposée par des parlementaires conservateurs qui contestaient sa conduite des négociations sur la sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne.

Appelés à se prononcer sur le maintien de la dirigeante à la tête du Parti conservateur, 200 députés ont exprimé leur confiance et 117 ont dit ne plus lui faire confiance.

22h00: Deux cents parlementaires sur 315 ont dit soutenir la Première ministre lors du vote de défiance organisé au sein du Parti conservateur, permettant à Theresa May de se maintenir à la tête de sa formation politique et du gouvernement britannique.

Sur le marché des changes, la livre sterling, après être tombée en début de journée à son plus bas niveau face au dollar depuis 20 mois, a regagné du terrain au fur et à mesure que se précisait la perspective du rejet de la motion de défiance.

Elle a toutefois légèrement réduit ses gains à l’annonce des résultats du scrutin. A 21h03 GMT, elle s’appréciait de 1,01% face au dollar à 1,2615, et de 0,61% face à l’euro , revenu à 90 pence.

19h06: Selon un décompte de Reuters, près de 200 parlementaires conservateurs ont publiquement exprimé leur soutien à Theresa May. S’il se confirme dans les urnes, ce seuil devrait lui permettre de se maintenir au 10, Downing Street.

18h23: Selon un membre du Parlement, Theresa May a déclaré aux élus conservateurs qu’elle ne conduirait pas la campagne du Parti conservateur lors des prochaines élections législatives, prévues normalement en 2022, actant son départ au terme de son actuel mandat. Elle a également assuré qu’elle ne convoquerait pas d’élections anticipées.

—-

18h05: Les députés conservateurs frappent sur leurs tables en signe de soutien à Theresa May à l’arrivée de la Première ministre à une réunion à huis clos du comité 1922 du parti Tory dans une salle de la Chambre des communes. Theresa May doit s’adresser aux élus, après quoi le vote de défiance sera organisé, à partir de 18h00 GMT. Le résultat est attendu vers 21h00 GMT.

—-

16h13: Au moins 185 élus conservateurs ont exprimé jusqu’ici publiquement leur soutien à la Première ministre.

—-

14h27: Le secrétaire à l’Environnement, le Brexiter Michael Gove, se dit “absolument certain” que Theresa May obtiendra la confiance des députés conservateurs.

—-

14h20: Selon le décompte de Reuters, au moins 158 élus conservateurs ont exprimé leur soutien à Theresa May, ce qui devrait permettre à la Première ministre d’échapper à la censure. Toutefois, d’après certains observateurs politiques, plusieurs députés qui ont publiquement soutenu May ont déclaré en privé qu’ils voteraient en fait contre elle.

—-

13h41 : Au moins 150 élus conservateurs ont exprimé leur soutien à Theresa May dans les médias et sur les réseaux sociaux.

—-

12h45: Le vote des députés conservateurs se déroulera entre 18h00 GMT et 20h00 GMT dans une salle de la Chambre des communes. L’annonce du résultat sera faite à 21h00 GMT.

—-

12h20: 120 députés ont jusqu’ici exprimé leur soutien à Theresa May dans les médias et sur les réseaux sociaux.

—-

11h46: David Davis, ancien ministre britannique chargé du Brexit qui a démissionné début juillet pour protester contre les plans de Theresa May, annonce qu’il écoutera la Première ministre avant de se décider et qu’il votera “dans l’intérêt de la nation”.

—-

ENCADRE Les principaux prétendants à la succession de Theresa May

—-

09h56: Ian Lavery, président du Parti travailliste, principale composante de l’opposition britannique, estime que l’accord négocié par Theresa May “n’a le soutien ni de son gouvernement, ni de son parti, ni du parlement, ni du pays”.

“Les divisions internes du Parti conservateur mettent les emplois et le niveau de vie de la population en danger”, ajoute-t-il.

—-

09h48: Dans une courte allocution devant le 10 Downing Street, Theresa May se dit “prête à mener (sa) mission à bien” et ajoute qu’elle se battra de toutes ses forces pour mettre ses rivaux en échec.

Si elle perd, dit-elle, son successeur n’aura d’autre choix que de repousser la date de sortie de l’Union européenne. “Un nouveau dirigeant n’aurait pas le temps de renégocier un accord de retrait et de le faire adopter au Parlement d’ici au 29 mars; de fait, une de ses premières décisions serait de prolonger ou d’abroger l’Article 50, différant voire stoppant le Brexit alors que nos compatriotes veulent que nous le poursuivions”, a-t-elle déclaré.

—-

L'ARTICLE 50 here du traité européen qui organise la sortie d'un Etat membre

ENCADRE Vote de défiance: pourquoi, comment ?

—-

09h29: A l’unisson d’autres ministres, Michael Gove, ministre de l’Environnement qui fut l’un des ténors des Brexiters lors du référendum du 23 juin 2016, réagit: “Je soutiens la Première ministre à 100% - et j’exhorte chaque élu conservateur à faire de même. Elle se bat durement pour notre pays et personne n’est mieux placée qu’elle pour faire en sorte que nous concrétisions la décision du peuple britannique de quitter l’UE.”

Le ministre du Commerce, Liam Fox, annonce lui aussi qu’il soutiendra Theresa May.

—-

08h59: Plusieurs ministres font bloc derrière Theresa May.

“Je soutiendrai Theresa May ce soir. Être Première ministre est aujourd’hui le travail le plus difficile que l’on puisse imaginer, et la dernière chose dont notre pays ait besoin, c’est d’une longue et préjudiciable course pour la direction du parti. Jamais le Brexit ne s’est présenté comme une chose aisée, mais elle est la meilleure pour faire en sorte que nous sortir vraiment de l’UE le 29 mars”, a tweeté le ministre des Affaires étrangères, Jeremy Hunt.

Le ministre de l’Intérieur, Sajid Javid, a lui aussi déclaré que la Première ministre disposait de son entier soutien. “La dernière chose dont notre pays ait besoin aujourd’hui, c’est d’une élection pour la direction du Parti conservateur. Ce serait du nombrilisme et une erreur.”

—-

08h35 (heure française): Graham Brady, président du “comité 1922”, le groupe parlementaire du Parti conservateur, annonce que le seuil de 48 lettres d’élus nécessaire au déclenchement d’un vote de défiance a été atteint.

Il ajoute que le scrutin se tiendra entre 18h00 et 20h00 (GMT) à la Chambre des communes. Le résultat sera annoncé aussi vite que possible.

CONTEXTE

Faute de majorité, Theresa May a décidé lundi soir de repousser le vote initialement prévu mardi à la Chambre des communes sur l’accord de Brexit entre Londres et Bruxelles et approuvé par les dirigeants européens le 25 novembre dernier.

Sa décision a provoqué un tollé à la Chambre.

Les dirigeants des Etats membres de l’UE doivent se retrouver en sommet jeudi et vendredi à Bruxelles pour discuter du divorce avec le Royaume-Uni.

Pour l’instant, les Européens continuent de faire bloc et ont exclu, comme l’a confirmé la chancelière allemande Angela Merkel, toute renégociation du compromis qui a été obtenu après un an et demi de négociations laborieuses.

L’issue du vote de mercredi soir aux Communes pourrait modifier la donne du tout au tout.

Kylie MacLellan, Kate Holton et Guy Faulconbridge Guy Kerivel, Henri-Pierre André et Jean-Stéphane Brosse pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below