December 11, 2018 / 10:08 AM / 5 months ago

Le Brésil pourrait rester dans l'Accord de Paris sur le climat

BRASILIA, 11 décembre (Reuters) - Le Brésil pourrait rester dans le cadre de l’Accord de Paris sur le climat si son autonomie est respectée en matière de politique environnementale, a déclaré lundi soir son futur ministre de l’Environnement, Ricardo Salles.

“Je suis plutôt favorable à ce que nous ne quittions pas l’accord”, a déclaré celui qui a été choisi par Jair Bolsonaro, élu en octobre à la présidence du Brésil, pour occuper le poste de ministre de l’Environnement.

“D’un autre côté, cela ne veut pas dire que nous devons accepter sans discuter toutes les sanctions, restrictions et autres programmes”, a-t-il déclaré.

S’inscrivant dans les pas de Donald Trump, Jair Bolsonaro a prévenu pendant sa campagne qu’il n’excluait pas de soustraire son pays à l’accord négocié il y a trois ans à Paris.

Il a toutefois tempéré son propos depuis son élection, laissant entendre qu’il pourrait maintenir son pays dans le cadre de l’accord si certaines conditions étaient respectées.

L’objectif affiché par l’Accord de Paris est de réduire le recours aux énergies fossiles et les émissions de gaz à effet de serre pour contenir la hausse des températures “nettement en dessous de 2°C” par rapport aux niveaux préindustriels et de s’efforcer de limiter cette augmentation à 1,5°C. (Jake Spring, Nicolas Delame pour le service français, édité par Tangi Salaün)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below