December 11, 2018 / 7:23 AM / a month ago

LEAD 2-Rejet de la demande de remise en liberté de Carlos Ghosn

(Actualisé avec rejet de la plainte, précisions)

TOKYO, 11 décembre (Reuters) - Un tribunal de Tokyo a rejeté mardi la demande de remise en liberté formulée par Carlos Ghosn, l’ancien patron de l’alliance Renault-Nissan que la justice japonaise accuse de malversations financières.

Il est détenu dans une prison de Tokyo depuis qu’il a été arrêté le 19 novembre dernier. Il est accusé d’avoir minoré ses revenus de près de la moitié de 2010 à 2015.

Sa détention a été prolongée, officiellement pour permettre à la justice d’élargir son enquête aux trois années suivantes.

Il devrait s’écouler plusieurs mois avant que Carlos Ghosn ne soit jugé et il est fréquent que les suspects ne soient pas libérés sous caution pendant cette période.

Selon une source au fait du dossier, l’ancien patron de Nissan ne bénéficie d’aucun traitement de faveur en prison, où il est détenu dans une petite cellule avec un accès limité à la douche. (Chang-Ran Kim et Ritsuko Ando; Jean Terzian et Nicolas Delame pour le service français, édité par Tangi Salaün)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below