December 6, 2018 / 1:51 PM / 11 days ago

RPT-GRAPHES-France-Début d'effet "Gilets Jaunes" sur la dette, un détour par l'Italie

(Répétition codes)

* Le CDS souverain de l’Italie baisse, celui de la France monte

* Même mouvement sur le spread de taux à 10 ans

* Le risque perçu sur la dette française reste toutefois faible

PARIS, 6 décembre (Reuters) - A l’approche de l’acte IV de la mobilisation des “Gilets jaunes”, les investisseurs commencent à intégrer les conséquences potentielles de ce mouvement social sur les finances publiques françaises et sur la capacité de l’exécutif à poursuivre les réformes engagées.

Le ministre de l’Action et des Comptes publics, Gérald Darmanin, a écarté jeudi l’hypothèse d’un éventuel dérapage budgétaire en 2019 sous l’effet de l’abandon de la hausse de la taxe carbone annoncée la veille par l’Elysée.

Le Premier ministre, Edouard Philippe, avait déjà martelé mercredi lors du débat à l’Assemblée nationale consacré aux réponses apportées à la colère des “Gilets Jaunes” que le gouvernement n’entendait pas changer de cap sur les réformes.

Mais les investisseurs obligataires commencent à prendre en compte les conséquences possibles de la crise sur les finances publiques, comme le montre l’évolution comparée des swaps de défaut de crédit (CDS), qui permettent de mesurer le coût d’assurance contre le risque de défaut d’un émetteur, pour la France et l’Italie.

Bien que dans un rapport de près d’un à 10, les coûts d’assurance contre un risque de défaut souverain à cinq ans de la France et de l’Italie ont évolué de manière très similaire depuis le début de l’année.

La formation en Italie d’un gouvernement de coalition entre la Ligue (extrême droite) et le Mouvement 5 Etoiles (M5S, autoproclamé “antisystème”) décidé à s’affranchir des règles budgétaires européennes pour financer ses promesses électorales, a entraîné dès le printemps une brusque tension sur les CDS souverains.

Signe que pour les investisseurs, un éventuel dérapage des finances publiques italiennes ne serait pas sans conséquence pour la France, le coût d’assurance sur la dette souveraine française a connu une augmentation de même ampleur relative.

L’un et l’autre ont ensuite évolué en parallèle au gré des tensions entre Rome et la Commission européenne sur le projet de budget 2019 de l’Italie.

Le CDS souverain italien à cinq ans a atteint son plus haut niveau depuis le début de l’année le 20 novembre, à la veille de l’annonce attendue par Bruxelles du lancement de la procédure de déficit excessif visant l’Italie.

Le ton plus conciliant adopté depuis par Rome dans ses échanges avec la Commission, salué jeudi par le commissaire européen aux Affaires économiques et financières, Pierre Moscovici, s’est traduit par une détente sur le CDS souverain italien.

Il n’en a pas été de même pour celui de la France, qui évolue sur une pente ascendante depuis le début du mois d’octobre et l’affirmation de la contestation des “Gilets jaunes”.

Un mouvement comparable affecte les écarts de rendement sur la dette souveraine à dix ans de la France et de l’Italie avec l’Allemagne.

Le niveau perçu de risque sur la dette souveraine française, mesuré par le spread à dix ans avec l’Allemagne, demeure toutefois très nettement inférieur à celui qui prévalait lors de la campagne présidentielle de 2017, marquée par les craintes d’une victoire de la candidate d’extrême droite et eurosceptique, Marine Le Pen.

Il est aussi inférieur à sa moyenne de la période 2008-2018, au cours de laquelle la grande crise financière de 2007-2008 avait débouché sur une crise des dettes souveraines au sein de la zone euro en 2011-2012 et sur une envolée des spreads vis-à-vis de l’Allemagne.

Marc Joanny, édité par Marc Angrand

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below