December 6, 2018 / 9:35 AM / 8 days ago

BOURSE-Les SSII européennes baissent, Barclays voit la croissance ralentir

PARIS, 6 décembre (Reuters) - Les valeurs européennes des logiciels et des services informatiques reculent nettement en Bourse jeudi matin après la publication d’une note sectorielle de Barclays soulignant le risque d’un ralentissement de la croissance de l’activité en 2019 et surtout en 2020.

La banque britannique a entre autres abaissé sa recommandation sur le groupe français Capgemini de “surpondérer” à “pondération en ligne”, en ramenant son objectif de cours de 125 à 106 euros.

Le titre Capgemini cède 6,21% à 96,84 euros à 10h21, la plus forte baisse de l’indice parisien CAC 40, alors en repli de 1,86%.

Au même moment, Atos perd 3,9% et Dassault Systèmes 1,98%. A Francfort, SAP recule de 2,24% et à Londres, Sage Group abandonne 1,57%.

“Les prévisions de PIB mondiales et européennes ont été abaissées et cela aura un impact direct sur les budgets informatiques”, prévient Barclays.

“Comme il s’agit d’un secteur de fin de cycle, cette modération de la croissance n’aura un impact que sur la fin 2019 et aura un effet plus prononcé sur 2020.”

Les analystes de la banque ont donc réduit leurs estimations de bénéfice par action (BPA) pour le secteur de 3,6% pour l’an prochain et de 6,7% pour 2020.

Ils notent qu’en dépit de la correction générale des marchés depuis octobre, les valeurs technologiques “continuent de se traiter avec une prime, ce qui n’était pas le cas lors de précédents retournements de tendance”.

“L’histoire suggère donc qu’en cas de nouvelle correction de marché, les technologiques vont sous-performer, et c’est l’un des éléments sur lesquels nous nous appuyons pour adopter un positionnement plus défensif”, ajoutent-ils.

La banque continue donc de surpondérer les valeurs qu’elle juge plus défensives comme Atos, Micro Focus et SAP.

Pour justifier l’abaissement de son conseil sur Capgemini, elle explique que si la valorisation est raisonnable, le risque pesant sur les estimations prive le titre de potentiel de hausse.

Outre Capgemini, Barclays a abaissé son conseil sur le suédois Hexagon, à “sous-pondérer” contre “surpondérer”.

Elle reste à “pondération en ligne” sur Dassault Systèmes.

Marc Angrand, édité par Patrick Vignal

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below