December 3, 2018 / 12:34 PM / 10 days ago

LEAD 1-Italie-Réunion gouvernementale sur le budget ce lundi-presse

(Actualisé avec réaction de Dombrovskis §6-8)

ROME, 3 décembre (Reuters) - Le président du Conseil italien Giuseppe Conte doit rencontrer ce lundi ses deux vice-présidents Matteo Salvini et Luigi Di Maio pour discuter du budget pour 2019, rapporte le quotidien La Repubblica.

La Commission européenne a rejeté le projet de budget présenté par le gouvernement Conte qui prévoyait un déficit budgétaire de 2,4% du produit intérieur brut (PIB).

Bruxelles a fait valoir que les perspectives présentées par la coalition gouvernementale italienne réunissant le parti d’extrême droite La Ligue de Salvini et le Mouvement 5 Etoiles (M5S) de Di Maio ne permettaient pas de réduire la dette publique italienne comme le réclament les règles européennes.

La Commission européenne a demandé au gouvernement italien d’apporter des corrections à son projet afin d’éviter une procédure disciplinaire assortie de sanctions financières.

Selon La Repubblica, des responsables gouvernementaux pourraient ramener l’objectif de déficit aux alentours de 2%.

Le Commissaire européen à la Stabilité financière Valdis Dombrovskis a déclaré que l’Italie devait procéder à des ajustements de son projet de budget en prenant dès maintenant des mesures concrètes.

“Nous sommes actuellement engagés dans des discussions intensives avec les autorités italiennes et je dirais que la balle est maintenant dans le camp italien pour que l’Italie procède à d’importants ajustements de son projet pour 2019”, a dit le vice-président de la Commission européenne.

“Il est positif que le ton ait changé mais il est également nécessaire qu’il y ait des modifications majeures du budget 2019”, a-t-il ajouté.

Lors du sommet du G20, ce week-end à Buenos Aires, Giuseppe Conte s’est dit convaincu de parvenir à un compromis avec la Commission européenne.

“Nous progressons à chacune de nos réunions”, a-t-il dit. “Nous regardons les points qui pourraient être la base d’une solution”, a expliqué Giuseppe Conte.

Le chef du gouvernement italien n’a pas donné de détails sur les pistes explorées par Rome et Bruxelles mais il a indiqué qu’étaient notamment évoquées les mesures budgétaires susceptibles d’améliorer la croissance, qui ne cesse de ralentir depuis dix-huit mois.

Le déficit budgétaire de l’Italie est de 1,8% cette année. La Ligue et le M5S affirment que son augmentation se justifie par la nécessité de relancer l’économie.

Les députés italiens entament cette semaine l’examen du projet de loi de finances 2019 rejeté par Bruxelles.

Giulio Piovaccari, Pierre Sérisier et Jean-Stéphane Brosse pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below