December 3, 2018 / 11:29 AM / 7 days ago

BOURSE-Les "Gilets jaunes" pèsent sur les valeurs de la consommation et du tourisme

PARIS, 3 décembre (Reuters) - Plusieurs valeurs françaises du tourisme et de la consommation, comme Vinci, Carrefour et Accor, souffrent en Bourse lundi, en dépit d’un contexte porteur pour les actions mondiales, plusieurs intervenants de marché mettant en avant les craintes sur ces secteurs liés au mouvement national de protestation des “Gilets jaunes”.

A 12h22, Vinci abandonne 1,94%, Carrefour recule de 2,51% et Accor perd 0,71%, les trois valeurs accusant les plus forts replis du CAC 40. L’indice parisien évolue en hausse au même moment de 1,44% avec l’apaisement des tensions sur le front commercial entre les Etats-Unis et la Chine.

Dans la distribution spécialisée, Fnac Darty recule de 2,08% et Maisons du Monde chute de 5,8%. De son côté, Air France-KLM abandonne 3,3%.

“C’est clairement un effet du mouvement des ‘Gilets jaunes’”, a indiqué un trader en poste à Paris.

“Pour Accor, il semble évident que les réservations ont chuté pour la fin d’année. Concernant Carrefour et les autres distributeurs, le manque à gagner pourrait être monstrueux”, ajoute-t-il.

Selon des données communiqués lundi par le ministre de l’Economie et des Finances, la baisse de chiffre d’affaires atteint 15% à 25% dans la grande distribution, confrontée à des problèmes de livraisons et des blocages d’entrepôts.

Le secteur de l’hôtellerie connaîtrait pour sa part une baisse des réservations atteignant 15% à 20%.

De son côté, Vinci Autoroutes a indiqué lundi que le mouvement des “Gilets jaunes” provoquaient encore de “fortes perturbations” sur son réseau.

Samedi, la manifestation des “Gilets jaunes” contre l’érosion du pouvoir d’achat a été entachée de graves violences, notamment à Paris, avec des voitures brûlées, des bâtiments incendiés et des vitrines brisées.

“Les perturbations en cours pourraient avoir un effet négatif sur les arrivées de touristes en France (notamment en provenance de Chine) ainsi qu’un impact sur la demande locale en raison des fermetures temporaires des magasins”, ont indiqué lundi les analystes de Berenberg dans une note, qui appellent à surveiller dans les semaines à venir l’impact pour le secteur du luxe.

Blandine Hénault, avec Helen Reid et Sudip Kar-Gupta, édité par Wilfrid Exbrayat

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below