December 2, 2018 / 11:03 PM / 7 days ago

Zone euro-Accord sur le MES, décisions repoussées sur le budget

(Répétition sans changement d’une dépêche transmise dimanche)

par Jan Strupczewski

BRUXELLES, 3 décembre (Reuters) - Les ministres des Finances de l’Union européenne vont s’accorder lundi pour renforcer le mécanisme de renflouement de la zone euro mais repousser à juin 2019 leurs décisions sur un budget commun et un système de garantie des dépôts bancaires, faute de consensus, selon un document que Reuters a pu consulter.

Les ministres des Finances de l’UE (à l’exception du Britannique) présenteront à l’occasion de la réunion de l’Eurogroupe les résultats des travaux entrepris ces dernières semaines concernant l’approfondissement de l’Union économique et monétaire.

Mais après un an de tractations, il reste peu de choses de l’ambition initiale, portée par Emmanuel Macron lors d’un discours en septembre 2017 à la Sorbonne.

Les deux idées phares du président français - budget commun de la zone euro pour mieux stabiliser les économies des pays membres, système de garantie des dépôts - sont la source de divergences trop fortes et continueront d’être débattues jusqu’en juin 2019.

Dans le cas du Système européen de garantie des dépôts (SEGD), aucun accord n’a même pas pu être conclu sur un calendrier de négociations.

Un groupe de travail sera chargé de rendre compte de ses travaux sur le sujet en juin prochain, précise le projet de rapport des ministres européens des Finances, que Reuters a pu consulter et qui sera présenté aux dirigeants de l’UE lors du conseil européen des 13 et 14 décembre.

L’idée d’Emmanuel Macron d’un budget commun de plusieurs centaines de milliards d’euros, financé par des taxes spéciales et des contributions des pays membres, pour stabiliser la zone euro en cas de crise, est également repoussée de six mois.

Le désaccord porte essentiellement sur la fonction de “stabilisation” de ce budget, contestée par certains pays du nord de la zone euro qui jugent qu’elle introduit un aléa moral(une prise de risque excessive encouragée par la garantie d’un soutien financier).

Les ministres devraient en revanche annoncer lundi un accord sur le Mécanisme européen de stabilité (MES), qui pourra prêter en urgence au Fonds de résolution unique (SRF) au cas où une crise épuiserait toutes les ressources de ce fonds de soutien aux banques.

Le MES sera également autorisé à prêter à un gouvernement d’un pays de la zone euro dont la politique économique est jugée saine mais qui est frappé par un choc économique extérieur. (Jean-Stéphane Brosse pour le service français)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below