December 2, 2018 / 1:38 PM / 10 days ago

L'ESSENTIEL DE L'ACTUALITE A 13H30 GMT (02/12)

LE GOUVERNEMENT CHERCHE LA RIPOSTE APRÈS LES VIOLENCES À PARIS

PARIS - Emmanuel Macron a réuni une partie de son gouvernement en urgence ce dimanche, au lendemain des scènes des chaos observées à Paris et ailleurs en France en marge des manifestations de “Gilets jaunes” protestant à l’origine contre la vie chère.

Le chef de l’Etat, de retour d’un sommet du G20 en Argentine, s’est rendu au pied de l’Arc de Triomphe, au centre de la place de l’Etoile, puis il a remonté à pied une partie de l’avenue Kléber, théâtre de heurts particulièrement intenses.

“Dès son arrivée en France, au retour du G20, le président a souhaité se rendre sur les lieux où les plus gros dégâts ont été constatés”, a-t-on dit à l’Elysée.

Le porte-parole du gouvernement, Benjamin Griveaux, n’a pas exclu le rétablissement de l’état d’urgence pour endiguer les violences qui sont allées en s’accroissant depuis la première journée de mobilisation, le 17 novembre.

CASTANER ET NUNEZ SERONT ENTENDUS PAR LE SENAT MARDI

PARIS - Le ministre de l’Intérieur Christophe Castaner et son secrétaire d’Etat Laurent Nunez seront entendus mardi prochain par la commission des lois du Sénat, a annoncé dimanche la chambre haute dans un communiqué.

Christophe Castaner et Laurent Nunez sont convoqués le mardi 4 décembre à 16h15 (15h15 GMT) “sur les émeutes, les agressions contre les forces de sécurité et les actes de vandalisme et de destruction survenus à Paris et dans plusieurs villes de France à l’occasion des manifestations des dernières semaines, en particulier celles du 1er décembre”, est-il précisé dans le communiqué du Sénat.

LE PEN ET MELENCHON DEMANDENT UNE DISSOLUTION DE L’ASSEMBLÉE

PARIS - Marine Le Pen et Jean-Luc Mélenchon ont réclamé dimanche des élections anticipées pour sortir de la crise des “Gilets jaunes”, au lendemain des nombreuses scènes de violences qui sont survenues en marge des manifestations samedi.

“Je ne vois pas, au niveau où nous sommes de la gravité de cette crise politique, comment sortir par le haut, à part en retournant aux urnes”, a déclaré la présidente du Rassemblement national sur France 3.

L’option d’une dissolution de l’Assemblée nationale a également été avancée par le chef de file de La France insoumise.

—-

CLIMAT-LA COP24 MINÉE PAR LES TENSIONS GÉOPOLITIQUES

LONDRES - Jugée pourtant cruciale dans la lutte contre le dérèglement climatique, la conférence de Katowice qui s’ouvre dimanche en Pologne est minée par les divisions internes à l’Europe et les tensions entre la Chine et les Etats-Unis.

Cette “COP24”, 24e conférence des parties signataires de la Convention-cadre de l’Onu sur le changement climatique (CCNUCC), doit permettre de définir des règles précises d’application de l’Accord de Paris de 2015 sur le climat dont les Etats-Unis de Donald Trump se sont retirés.

L’objectif affiché par l’Accord de Paris est de réduire le recours aux énergies fossiles et les émissions de gaz à effet de serre pour contenir la hausse des températures “nettement en dessous de 2°C” par rapport aux niveaux préindustriels et de s’efforcer de limiter cette augmentation à 1,5°C.

La France et la Chine ont promis vendredi de faire front commun sur les questions climatiques.

—-

LES ETATS MEMBRES DU G20 ADMETTENT LE BESOIN DE RÉFORMER L’OMC

BUENOS AIRES - Les dirigeants des Etats membres du G20 se sont mis d’accord sur une refonte de l’Organisation mondiale du commerce (OMC) afin de régler les contentieux commerciaux lors d’un sommet à Buenos Aires largement éclipsé par la rencontre entre Donald Trump et Xi Jinping, samedi soir.

“Ce G20 a permis des échanges intenses et a permis d’obtenir des résultats concrets. Sur le commerce, nous avons acté un agenda de réforme de cette organisation en fixant une échéance pour le prochain G20 en juin au Japon”, a dit le président français Emmanuel Macron.

“Nous pensons que cette modernisation de l’OMC est en effet absolument indispensable et que le travail à l’OCDE pour moderniser l’OMC fait partie des prochaines étape indispensables pour améliorer notre multilatéralisme en la matière”, a-t-il poursuivi.

Le groupe des 20 nations les plus industrialisées a appelé dans le communiqué final du sommet à engager des réformes de l’OMC en raison des tensions croissantes sur le commerce mondial.

TRÊVE DANS LE CONFLIT COMMERCIAL USA-CHINE APRÈS LA RENCONTRE TRUMP-XI

BUENOS AIRES - La Chine et les Etats-Unis se sont engagés à ne pas imposer de nouveaux droits de douane sur les importations et à trouver un accord sur le commerce d’ici à 90 jours, a annoncé samedi soir la Maison Blanche après la rencontre entre Donald Trump et Xi Jinping en marge du G20 à Buenos Aires.

Les deux premières puissances mondiales se livrent depuis plusieurs mois une guerre douanière, Donald Trump estimant que les accords commerciaux actuels favorisent la Chine et désavantage les Etats-Unis.

Donald Trump prévoyait de porter dès le 1er janvier prochain à 25% les droits de douane sur quelque 200 milliards de dollars (176 milliards d’euros) de produits chinois importés aux Etats-Unis et menaçait de taxer 267 milliards de dollars de produits importés supplémentaires.

Le président américain a accepté de maintenir à 10% les droits de douane sur quelque 200 milliards de dollars de produits importés chinois et de ne pas le porter à 25% au 1er janvier, précise le communiqué de la Maison Blanche.

La Chine a accepté quant à elle d’acheter “un très grand nombre” de produits agricoles, énergétiques, industriels ainsi que d’autres produits américains pour réduire le déficit commercial entre les deux pays.

Si dans trois mois, aucun accord n’est trouvé avec Pékin sur des sujets commerciaux comme les transferts de technologie, la propriété intellectuelle, l’espionnage informatique, les barrières non tarifaires ou l’agriculture, le taux sera relevé à 25%.

—-

LE PROCHAIN SOMMET TRUMP-KIM AURA PROBABLEMENT LIEU DÉBUT 2019

A BORD D’AIR FORCE ONE - Donald Trump a déclaré samedi soir que le prochain sommet avec le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un aura probablement lieu en janvier ou en février 2019.

Trois sites sont actuellement à l’étude pour la rencontre, a dit le président américain à des journalistes qui se trouvaient à bord d’Air Force One, ajoutant qu’un jour ou l’autre, il invitera Kim Jong-un aux Etats-Unis.

Washington et Pyongyang ont engagé des discussions pour organiser cette rencontre depuis l’historique premier sommet de Singapour entre les deux hommes en juin dernier.

—-

DES POURSUITES POUR CORRUPTION RECOMMANDÉES CONTRE NETANYAHU

JÉRUSALEM - La police israélienne a recommandé dimanche que des poursuites judiciaires pour des faits de corruption soient engagées à l’encontre du Premier ministre Benjamin Netanyahu et de son épouse Sara, disant avoir rassemblé suffisamment de preuves.

Benjamin Netanyahu est soupçonné d’avoir accordé des faveurs gouvernementales à Bezeq en échange d’une couverture favorable à son égard de la part du site d’informations Walla, propriété du groupe de télécommunications. Le chef du gouvernement israélien nie toute malversation.

Dans un communiqué, le chef du gouvernement israélien dit n’avoir rien à se reprocher et affirme que les recommandations de la police ne sont juridiquement pas fondées.

—-

DÉCÈS DE L’ANCIEN PRÉSIDENT AMÉRICAIN GEORGE H.W. BUSH

WASHINGTON - L’ancien président américain George H.W. Bush, dont le mandat, de 1989 à 1993, a coïncidé avec la fin de la guerre froide et la première guerre du Golfe, est décédé vendredi soir à l’âge de 94 ans à son domicile de Houston.

George Herbert Walker Bush avait été élu à la présidence américaine en 1988 en battant l’ancien gouverneur démocrate du Massachusetts Michael Dukakis, après avoir été pendant huit ans le vice-président de Ronald Reagan.

Cet ancien aviateur de la marine américaine, qui a officié durant la Seconde Guerre mondiale, avait ensuite échoué à obtenir sa réélection face au démocrate Bill Clinton en 1992.

Quarante-et-unième président des Etats-Unis, George H.W. Bush avait été hospitalisé au printemps dernier pour le traitement d’une infection qui s’était répandue dans son sang.

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below