November 29, 2018 / 6:15 PM / 16 days ago

Perspectives souveraines 2019 stables malgré les risques-Fitch

PARIS, 29 novembre (Reuters) - Les perspectives des Etats souverains sont globalement stables pour 2019 malgré des risques croissants, lit-on jeudi dans un communiqué de l’agence de notation Fitch Ratings.

Les emprunts souverains à perspectives stables à l’horizon 2019 représentent 75% de l’ensemble, en ligne avec la moyenne sur 10 ans, précise Fitch, qui souligne que les perspectives des États souverains des marchés développés et émergents sont à peu près équilibrées entre positives et négatives, pour la première fois depuis le milieu des années 2000.

Ce facteur ne donne aucune indication claire des changements de notation au cours des 12 à 18 prochains mois, ajoute Fitch.

“Les thèmes communs ayant guidé les notations souveraines au cours des dernières années domineront à nouveau en 2019, notamment les fluctuations des prix des matières premières, la réduction des déséquilibres à la suite des crises financières mondiales et de la zone euro, les évolutions politiques et géopolitiques et l’évolution des conditions de financement souverain”, lit-on dans le communiqué.

Le ralentissement de la croissance économique dans certains pays pourrait remettre au premier plan les préoccupations budgétaires, en fonction des réponses politiques qui y seront apportées et de la situation initiale des finances publiques des gouvernements, prévient Fitch.

L’année 2018 a connu le moins d’actions de notation de la part de Fitch depuis 2007 (moins de 20). L’agence dit s’attendre à un retour à une fourchette plus normale de 20 à 30 mesures en 2019, en supposant qu’il n’y ait aucun choc imprévu.

La catégorie “B” domine et a grossi en 2018 pour représenter 30% de l’ensemble avec la chute des cours des matières premières et de nouvelles notations souveraines en Afrique sub-saharienne, détaille Fitch.

Du côté des bons élèves, la catégorie ‘AAA’ pourrait s’agrandir en 2019, l’Autriche et la Finlande étant toutes deux classées AA+ avec perspective positive. La classe ‘AAA’ ne compte actuellement plus que 11 Etats, un plus bas historique.

Au rang des risques majeurs pour 2019, Fitch insiste sur le resserrement des conditions financières avec la normalisation monétaire des grandes banques centrales ainsi que sur les tensions commerciales.

Les facteurs politiques et géopolitiques pourraient peser également et perturber les marchés, ajoute Fitch. (Patrick Vignal, édité par Henri-Pierre André)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below