November 29, 2018 / 1:04 PM / 17 days ago

L'ESSENTIEL DE L'ACTUALITE A 13H00 GMT (29/11)

Porochenko accuse Poutine de vouloir annexer toute l’Ukraine BERLIN/MOSCOU - Le président ukrainien Petro Porochenko a accusé son homologue russe Vladimir Poutine de vouloir annexer toute l’Ukraine alors que la Russie a déployé de nouveaux missiles antiaériens en Crimée à la suite de l’incident dimanche entre marines russe et ukrainienne dans le détroit de Kertch.

Le ministre ukrainien des Infrastructures, Volodimir Omelian, a par ailleurs affirmé jeudi que les ports ukrainiens de Berdiansk et de Marioupol, sur la mer d’Azov, étaient de fait sous blocus russe. Le Kremlin a démenti, parlant de simples retards dans les liaisons maritimes dus au mauvais temps.

En raison de la tension, la Russie a déployé une nouvelle unité de missiles sol-air S-400 en Crimée, la quatrième de ce type, rapporte l’agence Tass qui cite un porte-parole de la Flotte de la mer Noire. Cette nouvelle batterie a été déployée à Djankoï, dans le nord de la péninsule.

La Russie a aussi l’intention de mettre en place en 2019 une nouvelle station radar d’alerte avancée en Crimée, rapporte l’agence de presse Interfax qui cite une source proche des services de sécurité russe.

Dans des entretiens accordés au quotidien allemand Bild et aux journaux du groupe Funke publiés jeudi, Petro Porochenko demande à la chancelière allemande Angela Merkel de venir au secours de Kiev.

—-

AUCUN PROGRÈS SUR LA SYRIE À ASTANA, DÉPLORE L’ONU

GENEVE/ASTANA - La Russie, la Turquie et l’Iran n’ont fait aucun progrès dans la mise en place d’un comité constitutionnel en Syrie lors de leur réunion mercredi et jeudi à Astana, a déploré l’émissaire de l’Onu pour la Syrie Staffan de Mistura.

“C’était la dernière occasion d’une réunion sous le format Astana en 2018 et, malheureusement pour le peuple syrien, c’est une occasion manquée d’accélérer la mise en place d’un comité constitutionnel crédible, équilibré et inclusif dirigé par les Syriens avec l’aide des Nations unies”, a déclaré le diplomate dans un communiqué.

Moscou, Ankara et Téhéran ont promis d’”intensifier” les consultations en vue d’établir ce comité. Les trois pays se disent également préoccupés par des violations du cessez-le-feu dans la zone démilitarisée mise en place dans la province d’Idlib, dans le nord-ouest de la Syrie, et s’engagent à “augmenter leurs efforts pour assurer le respect” de cette trêve.

—-

LE CALENDRIER DES POURPARLERS SUR LE YÉMEN SE PRÉCISE

ADEN/DUBAI - Les pourparlers de paix au Yémen commenceront la semaine prochaine en Suède, a annoncé jeudi l’ambassadeur de Grande-Bretagne au Yémen dans un tweet adressé au porte-parole de la rébellion houthie.

Depuis plusieurs semaines, l’envoyé spécial des Nations unies pour le Yémen, le diplomate britannique Martin Griffiths, tente de relancer le processus de paix après l’échec d’une première tentative en septembre à Genève, où les Houthis ne s’étaient pas déplacés.

Un membre de la délégation gouvernementale yéménite a dit mercredi à Reuters que les discussions auraient lieu le 4 décembre, mais que la date pourrait changer pour des questions de logistique.

—-

PREMIÈRE RÉUNION RENAULT-NISSAN DEPUIS L’ARRESTATION DE GHOSN

AMSTERDAM - Renault, Nissan et Mitsubishi ont réaffirmé jeudi leur attachement à leur alliance, dont l’avenir devrait être au coeur des entretiens à Amsterdam entre représentants des trois constructeurs, réunis pour la première fois depuis l’arrestation 10 jours auparavant de Carlos Ghosn au Japon.

Des responsables des trois constructeurs automobiles sont arrivés au siège néerlandais de l’alliance vers 06h00 (5h00 GMT). Ils ont évité les questions des journalistes en entrant dans le bâtiment par un parking souterrain.

Carlos Ghosn a été arrêté le 19 novembre au Japon, où il est accusé de ne pas avoir déclaré l’intégralité de ses revenus et d’avoir utilisé des fonds de Nissan à des fins personnelles.

Selon l’agence de presse Kyodo, le parquet de Tokyo veut prolonger cette détention, censée pour l’instant s’achever vendredi. Il peut demander l’autorisation de prolonger cette détention pour un maximum de 10 jours supplémentaires, au terme desquels il devra décider d’inculper ou de libérer Carlos Ghosn.

—-

PERQUISITIONS CHEZ DEUTSCHE BANK LIÉES AUX “PANAMA PAPERS”

FRANCFORT - Environ 170 policiers, inspecteurs des impôts et représentants du parquet ont effectué jeudi des perquisitions dans des locaux de Deutsche Bank à Francfort et dans ses environs, dans le cadre d’une enquête pour blanchiment d’argent.

Cette enquête concerne deux employés de la banque allemande soupçonnés d’avoir aidé des clients à créer des sociétés offshore pour blanchir de l’argent provenant d’activités criminelles, a précisé le parquet de Francfort.

Deutsche Bank a déclaré que cette enquête était liée aux “Panama Papers”, des millions de documents volés au cabinet Mossack Fonseca et transmis aux médias qui ont révélé l’usage à grande échelle de sociétés off-shore par de riches clients.

—-

CLIMAT-L’OMM PRÉVOIT 3 À 5 DEGRÉS DE PLUS D’ICI LA FIN DU SIÈCLE

GENEVE - La température moyenne à la surface du globe est partie pour augmenter de 3 à 5 degrés Celsius d’ici la fin du siècle si les tendances actuelles à la concentration des gaz à effet de serre se poursuivent, a averti jeudi l’Organisation météorologique mondiale (OMM).

Selon une première version de sa Déclaration sur l’état du climat mondial en 2018, l’agence des Nations unies constate que pour les dix premiers mois de l’année, la température moyenne à la surface du globe était supérieure de quasiment 1°C aux valeurs de l’époque préindustrielle (1850-1900).

“Les concentrations de gaz à effet de serre ont, encore une fois, atteint des niveaux records et si la tendance se poursuit, la température risque d’augmenter de 3-5°C d’ici à la fin du siècle. Si nous exploitons la totalité des ressources connues en combustibles fossiles, la hausse de la température sera nettement plus importante”, souligne le secrétaire général de l’OMM, Petteri Taalas, dans un communiqué.

—-

“GILETS JAUNES”-DES ÉLUS DEMANDENT DES “GESTES” AVANT LA CONCERTATION

PARIS - Des élus locaux reçus jeudi par Edouard Philippe pour préparer la “grande concertation de terrain” de trois mois sur la transition écologique et sociale promise par Emmanuel Macron face à la fronde des “Gilets jaunes” ont demandé à l’exécutif de faire des “gestes” avant le début des débats.

“On a dit au Premier ministre que pour avoir un débat serein, il fallait évidemment qu’il puisse y avoir des gestes (...) avant les débats”, a déclaré Christophe Bouillon (PS), de l’association des petites villes de France (APVF) à l’issue la réunion. “La balle est dans le camp du gouvernement.”

“Il y a une urgence sur le pouvoir d’achat et la justice fiscale”, a abondé Philippe Rio, vice-président (PCF) de Ville et Banlieue, qui souhaite une réponse “avant Noël” afin de “récréer du calme qui permet de trouver des solutions immédiates, pérennes, à moyen et long terme”.

Un peu plus tôt, le président du Grand Est, Jean Rottner (Les Républicains), qui représentait les régions, avait indiqué avoir “précisé au Premier ministre la nécessité au minimum d’avoir une forme de moratoire sur toute taxe supplémentaire sur l’essence au 1er janvier”.

—-

GILETS-PAS DE MANIF DÉCLARÉE SUR LES CHAMPS-ELYSEES SAMEDI

PARIS - Les “Gilets jaunes” n’ont déclaré encore aucune manifestation sur les Champs-Elysées samedi alors même que des figures du mouvement ont lancé des appels en ce sens, a fait savoir jeudi le ministère de l’Intérieur, qui appelle les organisateurs à joindre “sans délai” la préfecture.

Dans un communiqué conjoint, Christophe Castaner et Laurent Nunez soulignent que la manifestation de samedi dernier sur la plus célèbre avenue parisienne, qui n’avait pas été déclarée, a donné lieu à des “violences inacceptables”.

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below