November 29, 2018 / 11:04 AM / 14 days ago

Le négoce de pétrole s'ouvre à son tour à la blockchain

LONDRES, 28 novembre (Reuters) - De grandes compagnies pétrolières et des sociétés de négoce peuvent désormais pour la première fois effectuer des transactions sur le brut via une plate-forme basée sur la technologie blockchain, ce qui pourrait à terme bouleverser le marché.

Cette plate-forme basée à Londres, baptisée Vakt, a été officiellement mise en service mercredi mais aucune transaction n’a été effectuée lors de cette journée de lancement.

La blockchain, qui fonctionne comme un système permettant à une communauté de conserver un historique de données en toute transparence et sans organe de contrôle, est à l’origine du développement des cryptomonnaies, dont le bitcoin. Elle est considérée par beaucoup comme un moyen de simplifier et d’accélérer les transactions, tout en réduisant le risque de fraude.

Vakt a été créée l’an dernier par les géants pétroliers BP et Royal Dutch Shell, le groupe énergétique norvégien Equinor, les sociétés de négoce d’énergie Mercuria Energy Group et Koch Supply and Trading, ainsi que Gunvor Group.

Ces entreprises seront dans un premier temps les seules à effectuer des transactions sur Vakt avant l’ouverture de la plate-forme à d’autres en janvier.

Les banques ABN Amro, ING et Société Générale figurent aussi parmi ses actionnaires.

La plate-forme londonienne numérise et centralise ce qui était auparavant une montagne de documents en papier partagés entre les différentes parties impliquées dans chaque contrat. Vakt sera reliée à une autre plate-forme lancée cette année, baptisée komgo et basée à Genève, qui fournit des financements, y compris des lettres numériques de crédit.

“Vakt est le bras logistique (...) Dès qu’une opération est effectuée via notre base de données, elle est transmise via Vakt. La prochaine étape est celle du financement et le rattachement à komgo donne accès à plusieurs banques”, a déclaré Eren Zekioglu, directeur des opérations et de l’informatique chez Gunvor Group.

Komgo, dont la mise en service est prévue avant la fin de l’année, est soutenue par un consortium composé de 10 banques et la plupart des actionnaires de Vakt.

La plate-forme de financement vise l’ensemble du négoce des matières premières, du pétrole au blé.

Vakt sera dans un premier temps limitée aux transactions sur le Brent de la mer du Nord, avant une extension prévue début 2019 aux autres références du marché pétrolier. (Claude Chendjou pour le service français, édité par Bertrand Boucey)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below