November 27, 2018 / 11:37 AM / 17 days ago

EDF ne sera pas indemnisé pour la fermeture de réacteurs anciens

PARIS, 27 novembre (Reuters) - EDF ne sera pas indemnisé pour la fermeture de certaines centrales, si celles-ci approchent de leur cinquième visite décennale, qui doit normalement permettre à l’opérateur d’électricité de prolonger leur durée de vie au-delà de 50 ans, a-t-on déclaré mardi de source proche de l’Elysée.

Emmanuel Macron a annoncé le même jour que l’année 2035 était désormais la nouvelle échéance pour ramener la part du nucléaire à 50% dans la production d’électricité, avec la fermeture d’ici cette échéance de 14 réacteurs, dont les deux de Fessenheim qui le seront à l’été 2020.

Priée de dire si EDF serait indemnisé pour les fermetures de réacteurs, une source à la présidence de la République a répondu : “le principe général, c’est: tout se qui s’approche de la 5e visite décennale est non indemnisé et si l’on anticipe par rapport à la 5e visite décennale, il y a une discussion qui doit avoir lieu avec l’entreprise”.

Il a également souhaité que la direction d’EDF réfléchisse aux évolutions du groupe, qui devront préserver son intégrité, et n’écarte par l’hypothèse d’un renforcement de la participation de l’Etat au sein de l’énergéticien français, dont il détient actuellement 83,7%, selon des éléments transmis mardi à Reuters par l’Elysée.

A la suite de ces déclarations, le titre EDF cédait 0,7866% à 13,875 euros à la Bourse de Paris.

Jean-Baptiste Vey, Simon Carraud et Benjamin Mallet, édité par Jean-Michel Bélot

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below