November 27, 2018 / 7:40 AM / 13 days ago

Accor veut doubler son Ebitda d'ici 2022, relever le dividende

PARIS, 27 novembre (Reuters) - AccorHotels a annoncé mardi viser un doublement de son excédent brut d’exploitation (EBE) en 2022 grâce aux acquisitions réalisées récemment, à la croissance interne de ses activités et à une amélioration de ses marges opérationnelles.

Le groupe hôtelier français, qui a lancé la veille une offre de rachat sur le solde du capital du groupe polonais Orbis pour 442 millions d’euros, vise ainsi un EBE de 1,2 milliard d’euros à cet horizon.

La progression de la performance opérationnelle combinée à la stabilité des dépenses d’investissement permettra une forte amélioration du cash-flow récurrent et donc du dividende, ajoute AccorHotels.

“Le groupe a connu une mutation profonde au cours de ces dernières années, matérialisée par de nombreuses acquisitions de marques et d’activités connexes, le renforcement de nos outils digitaux, et le passage à un modèle non capitalistique avec la cession de la majorité du capital d’AccorInvest”, sa filiale immobilière, souligne le PDG, Sébastien Bazin, dans un communiqué diffusé à l’occasion d’une journée investisseurs ce mardi à Paris.

“Ces grandes étapes achevées, nous sommes désormais concentrés sur l’exécution de notre stratégie afin de permettre au groupe de délivrer sa pleine puissance”, ajoute-t-il.

Pour se diversifier et mieux résister à la concurrence des plates-formes de location comme AirBnB et des grandes centrales de réservation en ligne comme Booking, AccorHotels s’est profondément transformé et a multiplié les acquisitions.

Il a investi dans le luxe en rachetant les marques Fairmont, Raffles et Swissôtel, dans des plates-formes de location de résidences haut de gamme (Onefinestay, Travel Keys), dans la vente privée de voyages (VeryChic) et la conciergerie (John Paul).

AccorHotels a également pris une participation de 50% dans le sud-africain Mantis, exploitant de lodges de luxe, racheté l’australien Mantra et pris le contrôle de l’américain SBE Entertainment.

Le groupe français a en revanche renoncé en juillet dernier à son projet de reprendre la participation de l’Etat français dans le capital d’Air France-KLM.

Le titre Accor accuse un recul de 8% depuis le début de l’année, qui ramène sa capitalisation boursière à quelque 11,5 milliards d’euros.

Le communiqué: bit.ly/2DZIZlU

Jean-Michel Bélot, édité par Bertrand Boucey

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below