November 22, 2018 / 10:21 AM / 23 days ago

Les centristes suédois renoncent à former un gouvernement

STOCKHOLM, 22 novembre (Reuters) - La dirigeante du Parti du centre suédois a renoncé jeudi à former un gouvernement en Suède en l’absence de majorité parlementaire claire, une tâche que lui avait confiée il y a une semaine le président du Parlement de Stockholm.

Plus de deux mois après les législatives, Annie Loof est la troisième responsable à jeter l’éponge après l’échec du Premier ministre sortant, le social-démocrate Stefan Lofven, et celui d’Ulf Kristersson, le chef de file des Modérés, principale composante de l’Alliance de centre-droit dont fait aussi partie le Parti du centre.

Annie Loof a expliqué qu’elle avait examiné un certain nombre de possibilités s’appuyant sur un large soutien des deux côtés de l’hémicycle. “Malheureusement, toutes ces solutions ont été bloquées par un ou plusieurs partis”, a-t-elle expliqué aux journalistes à l’issue d’une rencontre avec le président du Parlement.

La Suède est plongée dans une impasse politique depuis les élections législatives du 9 septembre qui n’ont pas permis de dégager une majorité claire.

Les sociaux démocrates de Stefan Lofven comptent 144 des 349 sièges, soit un de plus que l’Alliance. Avec 62 députés, les démocrates suédois, formation d’extrême droite, se trouvent en position d’arbitre et s’opposent à tout gouvernement qui ne tiendrait pas compte de leurs exigences.

Bureau de Stockholm Jean-Stéphane Brosse pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below