November 21, 2018 / 9:34 AM / 23 days ago

LEAD 1-Generali vise plus de dividende et de M&A, le titre monte

(Actualisé avec conférence, réaction en Bourse)

MILAN, 21 novembre (Reuters) - Generali, le premier assureur italien, entend accroître son dividende dans le cadre de son nouveau plan d’entreprise, qui prévoit également un renforcement de ses activités en Europe et un accent mis sur les segments à potentiel élevé comme l’Asie et l’Amérique latine.

A la Bourse de Milan, le titre du numéro trois européen du secteur derrière Allianz et Axa grimpe après ces annonces. L’action gagne plus de 2% après une heure et quart de cotation alors que l’indice regroupant les valeurs européennes de l’assurance prend 0,70%

Generali précise dans un communiqué qu’il veut porter le taux de distribution de son bénéfice entre 55% et 65% sur la période 2019-2021.

Il table aussi sur une croissance annuelle moyenne de son bénéfice par action comprise entre 6% et 8%.

L’assureur veut développer sa plate-forme mondiale de gestion d’actifs et accélérer sa croissance via des acquisitions “disciplinées”.

Generali souligne que sa dette devrait être réduite de 1,5 milliard à deux milliards d’euros d’ici 2021 et qu’il pense porter le rendement de ses fonds propres à plus de 11,5% en moyenne dans le cadre de son plan triennal.

Ces cinq dernières années, Generali a accru son dividende, qui est passé de 0,2 euro par action en 2012 à 0,85 euro en 2017.

L’administrateur délégué du groupe Philippe Donnet, un Français nommé à ce poste en 2016, a progressivement vendu des actifs ces deux dernières années pour recentrer l’assureur sur des produits légers en capitaux tels que la protection et la santé.

Philippe Donnet a précisé lors d’une conférence que trois à quatre milliards d’euros seraient investis dans la croissance du groupe, y compris des opérations de M&A “si nous trouvons les bonnes opportunités”.

Il a ajouté qu’il y avait plein d’opportunités de croissance dans le monde. Mais il a précisé qu’il n’avait “aucun dossier sur la table en ce moment” en termes d’acquisitions.

Le groupe, a-t-il poursuivi, a plus de 10 milliards d’euros de liquidités, dont quatre à cinq milliards dévolus aux dividendes.

Generali détient environ 60 milliards d’euros d’obligations d’Etat italiennes, qui ont pesé sur le cours de Bourse du groupe ces derniers mois en raison des craintes des investisseurs concernant l’évolution de la dette italienne si le nouveau gouvernement populiste maintient ses projets de dépenses publiques. (Giulio Piovaccari et Stephen Jewkes, Benoit Van Overstraeten et Dominique Rodriguez pour le service français)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below