November 20, 2018 / 8:38 AM / a month ago

LEAD 2-Les prévisions d'easyJet déçoivent, le titre chute

* Hausse de 41% du bénéfice annuel, conforme aux attentes

* Prévision confirmée d’une baisse du revenu par siège au S1

* Le titre perd près de 5%

* La compagnie se dit bien préparée au Brexit, avec ou sans accord (Actualisé avec précisions et cours de Bourse)

par Sarah Young

LONDRES, 20 novembre (Reuters) - La compagnie aérienne à bas coûts britannique easyJet s’est montrée optimiste mardi pour ses réservations de l’été 2019 après avoir publié un bénéfice annuel en hausse de 41%, mais la confirmation de ses prévisions sur le semestre en cours d’une baisse de son revenu par siège déçoit les investisseurs.

La deuxième compagnie européenne “low cost” derrière Ryanair a confirmé prévoir une baisse de 1% à 5% du revenu par siège au premier semestre par rapport à la même période de l’exercice précédent, qui avait été gonflée par un certain nombre de facteurs exceptionnels.

Le titre perdait 4,26% à 1.125 pence à la Bourse de Londres vers 10h15 GMT, figurant parmi les plus fortes baisse du Footsie , qui recule pour sa part de 0,48% . Les analystes estiment que l’exercice en cours sera plus difficile que le précédent.

“Les perspectives sur l’ensemble de l’exercice 2018/2019 continuent de paraître difficiles, avec des vents contraires liés au carburant, au coût unitaire fixe hors carburant et à la pression sur les rendements au premier semestre en raison des taux de croissance élevés des capacités du secteur” souligne Daniel Roeska, analyste chez Bernstein.

BÉNÉFICE ANNUEL GONFLÉ PAR LA DEMANDE RECORD

Sur les 12 mois à fin septembre, le transporteur a fait état d’un bénéfice imposable de 578 millions de livres (649 millions d’euros), dans le haut de la fourchette de prévisions de 570 à 580 millions de livres qu’il avait fixée en septembre, grâce à une demande record. Il est conforme aux attentes du marché.

Au cours de cet exercice 2017/2018, easyJet a également profité de la faillite de sa concurrente plus petite Monarch et des annulations de vols de Ryanair pour des raisons d’arriérés de congés de ses pilotes.

De manière générale, la solide performance d’easyJet contraste avec celle de Ryanair, qui a prévenu que son bénéfice pourrait pâtir des conflits avec son personnel.

Le groupe a également relevé son dividende annuel de 43%.

easyJet a souligné que les réservations pour l’été prochain, sa période plus rentable, étaient légèrement supérieures à celles enregistrées à la même période de l’année dernière pour l’été 2018, apaisant les craintes que les risques liés au Brexit puissent peser sur son marché intérieur.

Le transporteur s’est également estimé bien préparé à la sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne.

“Nous nous préparons depuis deux ans à n’importe quel scénario, avec ou sans accord,” a déclaré le directeur général Johan Lundgren à la BBC mardi.

L’année dernière easyJet a accru son exposition en Europe avec l’acquisition de certains actifs d’Air Berlin en Allemagne. Il a également confirmé son intérêt pour une reprise partielle d’Alitalia.

Johan Lundgren n’a pas exclu un intérêt pour la compagnie aérienne régionale britannique en difficulté, Flybe, même si, interrogé par la BBC, il a déclaré qu’il n’était pas à l’ordre du jour.

* Voir aussi :

BREAKINGVIEWS-EasyJet valuation is heading for lower altitudes (Catherine Mallebay-Vacqueur pour le service français, édité par Benoit Van Overstraeten)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below