November 19, 2018 / 11:02 PM / a month ago

L'ESSENTIEL DE L'ACTUALITE A 23H00 GMT (19/11)

Les “Gilets jaunes” continuent, Matignon inflexible

PARIS - Le mouvement des “Gilets jaunes” s’est poursuivi lundi avec quelque 350 actions partout en France, deux jours après le début d’une mobilisation spontanée que le gouvernement cherche à endiguer tout en martelant sa volonté de tenir son cap sur la fiscalité de l’essence et du diesel.

Des manifestants, moins nombreux que lors de la journée test du 17 novembre mais décidés à faire plier l’exécutif, ont dressé de nouveaux barrages filtrants sur plusieurs axes routiers et sur les voies conduisant à des dépôts pétroliers.

Le ministre de l’Intérieur Christophe Castaner a évoqué devant la presse une “mobilisation en décrue continue” et avancé le chiffre de 27.000 manifestants “au pic de la journée”.

—-

Les maires de France tiennent congrès en l’absence de Macron

PARIS - Le congrès des maires de France s’ouvre mardi à Paris en l’absence remarquée d’Emmanuel Macron et dans un contexte de crispation entre des édiles “fatigués” et un exécutif irrité par l’”absence de volonté de dialogue” de certains élus.

Emmanuel Macron, qui s’était engagé “à venir chaque année rendre compte” au nom de “l’esprit de responsabilité”, ne sera finalement pas présent et sera remplacé par son Premier ministre Edouard Philippe, jeudi, porte de Versailles.

Le chef de l’Etat recevra en revanche mercredi à 17h30 à l’Elysée le bureau de l’association des Maires de France (AMF) et des présidents d’intercommunalités avant une réception en l’honneur des maires de France dans la soirée. Il prononcera à cette occasion un discours et aura un “échange direct” avec les édiles, a précisé son entourage.

—-

Le Drian promet des sanctions dans l’affaire Khashoggi

PARIS - La France va décider “très rapidement” de prendre des “sanctions” en lien avec l’assassinat du journaliste Jamal Khashoggi, a déclaré lundi le ministre français des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian.

L’Allemagne a ordonné lundi une interdiction de territoire pour dix-huit ressortissants saoudiens impliqués dans l’assassinat du journaliste et opposant, tué au consulat d’Arabie saoudite à Istanbul début octobre.

Cette décision vient s’ajouter à l’embargo imposé par Berlin sur les ventes d’armes à l’Arabie saoudite en attendant que soient éclaircies les circonstances de ce meurtre. Les Etats-Unis ont également sanctionné 17 Saoudiens en lien avec la mort du journaliste.

—-

Reprise des combats à Hodeïda, au Yémen

DUBAI - De violents combats ont repris lundi soir à Hodeïda, au Yémen, entre les rebelles houthis et la coalition sous commandement saoudien, qui avait suspendu il y a quatre jours son offensive sur le port.

Les habitants de la ville rapportent que des avions de la coalition ont pilonné des positions rebelles et que de violents affrontements se déroulent à 4 km du port environ, dans les faubourgs de la ville contrôlée par les Houthis. Plus de dix frappes aériennes ont été signalées par ces témoins.

La coalition arabe qui intervient depuis mars 2015 au Yémen avait ordonné jeudi la suspension de son offensive contre la ville portuaire, sous la pression des Occidentaux qui cherchent à obtenir un cessez-le-feu dans le but de relancer les efforts de paix.

—-

La Maison blanche rend son accréditation à CNN

WASHINGTON - La Maison blanche a rendu lundi son accréditation au correspondant de CNN Jim Acosta, qui lui avait été retirée après un vif échange avec Donald Trump lors d’une conférence de presse du président américain au lendemain des élections de mi-mandat du 6 novembre.

L’administration de Donald Trump se met ainsi en conformité avec la justice, qui avait ordonné vendredi que cette accréditation soit rétablie au moins temporairement.

CNN, qui avait assigné la Maison blanche en justice et qui est régulièrement la cible des critiques de Donald Trump, a estimé que la question était désormais définitivement réglée.

—-

Brexit: May promet au patronat britannique de garder le cap

LONDRES - Theresa May, qui s’apprête à vivre une “semaine intense” de négociations, a réaffirmé lundi qu’elle s’en tiendrait au projet d’accord sur le Brexit conclu entre les négociateurs européens et britanniques mais contesté par une partie des députés conservateurs.

La Première ministre britannique se prépare à ce qui pourrait être la semaine la plus difficile à négocier depuis que le Royaume-Uni a décidé le 23 juin 2016 par référendum de quitter l’Union européenne.

Malgré la fronde des partisans d’un “Brexit dur” et la démission de plusieurs membres de son gouvernement, dont Dominic Raab, le ministre en charge de cette question, Theresa May n’a pas fléchi depuis l’annonce mardi dernier du projet d’accord.

LE POINT sur les négociations du Brexit:

—-

Nissan va évincer Ghosn, accusé de fraude financière

TOKYO - Nissan a annoncé lundi son intention d’évincer Carlos Ghosn de son poste de président du conseil d’administration en l’accusant de fraude financière, une initiative spectaculaire qui alimente les interrogations sur l’avenir de son alliance avec Renault, dont le titre a chuté en Bourse de Paris.

L’Etat français, premier actionnaire de Renault avec 15% du capital, “sera extrêmement vigilant à la stabilité de l’alliance et au groupe”, a promis Emmanuel Macron.

Déclenchée à la suite d’une dénonciation, une enquête interne de plusieurs mois a permis d’établir que Ghosn avait sous-évalué pendant des années ses revenus déclarés aux autorités boursières et avait aussi utilisé des fonds de Nissan à des fins personnelles, a dit le groupe japonais, sans donner de chiffres. Il a été arrêté au Japon.

PORTRAIT: Carlos Ghosn, l’homme fort de Renault, ébranlé dans son fief nippon

—-

Amende de $1,4 milliard pour Société générale aux USA

PARIS - La Société générale SOGN.PA a accepté de verser aux autorités américaines une amende de 1,3 milliard de dollars (environ 1,2 milliard d’euros) pour mettre fin aux enquêtes concernant des violations d’embargos économiques américains.

Dans le cadre des accords conclus pour mettre fin au dernier de ses litiges outre-Atlantique, la banque française versera 717,2 millions de dollars au district sud de New York, 325 millions au département des services financiers de l’Etat de New York, 162,8 millions de dollars au comté de New York, 81,3 millions à la Réserve fédérale. Elle versera aussi 53,9 millions de dollars à l’OFAC, l’organisme américain chargé de contrôler les avoirs étrangers.

La Société générale assure dans un communiqué que le montant de cette amende est “intégralement” couverte par les provisions passées dans ses comptes. “Ces accords n’auront pas d’impact supplémentaire sur les résultats de la banque en 2018”, dit-elle.

—-

Buzyn indignée par le raccourci PMA-eugénisme de Wauquiez

PARIS - Le gouvernement a condamné lundi des propos de Laurent Wauquiez, qualifiés de “révoltants” et d’”irresponsables”, présentant l’élargissement de la procréation médicalement assistée (PMA) comme l’élément d’un “engrenage” menant à l’eugénisme tel que l’ont pratiqué les nazis.

Le président des Républicains (LR) a fait ces déclarations dimanche devant des militants de Sens commun, un mouvement conservateur issu de la Manif pour tous qui a rassemblé des centaines de milliers de personnes contre le mariage homosexuel.

“Évidemment, aucun acte médical en France ne peut conduire à l’eugénisme”, lui a répondu la ministre de la Santé, Agnès Buzyn.

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below