November 19, 2018 / 11:06 AM / a month ago

L'Elysée dit ne pas avoir de réaction aux difficultés de Ghosn

PARIS, 19 novembre (Reuters) - La présidence de la République française a déclaré lundi ne pas avoir de réaction aux informations concernant le PDG de l’alliance Renault-Nissan-Mitsubishi, Carlos Ghosn, soupçonné au Japon d’avoir violé la réglementation financière.

“Pas de réaction de notre côté”, a déclaré une source à l’Elysée, soulignant qu’”une procédure est en cours” au Japon.

Selon le quotidien Yomiuri, Carlos Ghosn, qui est également président de Nissan Motor et PDG de Renault, dont l’Etat français est actionnaire à hauteur de 15%, a été arrêté.

Nissan a pour sa part déclaré que Carlos Ghosn avait utilisé de l’argent du groupe automobile à des fins personnelles et que son conseil d’administration proposerait qu’il soit rapidement démis de ses fonctions de président. (Jean-Baptiste Vey, édité par Jean-Michel Bélot)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below