November 16, 2018 / 2:38 PM / 25 days ago

USA-La croissance manufacturière supérieure aux attentes

WASHINGTON, 16 novembre (Reuters) - La production manufacturière des Etats-Unis a augmenté pour le cinquième mois d’affilée en octobre, et un peu plus que prévu, en dépit d’une nette contraction de la production du secteur automobile.

La Réserve fédérale a annoncé vendredi que la production manufacturière avait augmenté de 0,3% le mois dernier après un gain de 0,3% (+0,2% en première estimation) en septembre.

Les économistes interrogés par Reuters prévoyaient en moyenne une hausse de 0,2%.

La production de véhicules motorisés a diminué de 2,8% en octobre après une hausse de 1,3% en septembre. Hors secteur automobile, la production manufacturière a augmenté de 0,5% le mois dernier, portée par la production de matériels et d’équipements pour les entreprises, après une hausse de 0,2% en septembre.

La production manufacturière, qui représente 12% environ du produit intérieur brut (PIB) américain, est portée par une situation économique solide mais les contraintes se multiplient, que ce soit la pénurie de main d’oeuvre qualifiée ou la hausse des prix des matières premières, et freinent son élan, tandis qu’un dollar fort et un ralentissement de la croissance mondiale entravent les exportations.

Les mines et le secteur des services aux collectivités ont vu eux leur production décroître le mois dernier. Au total, la production industrielle a augmenté de 0,1% en octobre après une hausse de 0,2% en septembre.

La production minière s’est contractée de 0,3% en octobre après -0,1% en septembre, tandis que la production pétrolière et gazière a rebondi de 1,6% après avoir diminué trois mois d’affilée.

La production des entreprises de services aux collectivités “utilities” a fléchi de 0,5% en octobre après un recul de 0,1% le mois précédent.

Le taux d’utilisation des capacités manufacturières a augmenté à 76,2% en octobre, au plus haut depuis juillet 2015, contre 76,1% en septembre.

Le taux d’utilisation pour l’ensemble du secteur industriel a fléchi à 78,4% en octobre contre 78,5% en septembre. Il est 1,4 point en deçà de sa moyenne de la période 1972-2017.

La Réserve fédérale juge que les taux d’utilisation des capacités sont une mesure des capacités productives inemployées de l’économie et donnent donc une idée du potentiel de croissance non inflationniste.

Tableau:

Lucia Mutikani Wilfrid Exbrayat pour le service français, édité par Marc Angrand

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below