November 15, 2018 / 2:51 PM / a month ago

BOURSE-Wall Street recule après des résultats et des indicateurs mitigés

15 novembre (Reuters) - La Bourse de New York poursuit son repli jeudi en début de séance après une série d’indicateurs économiques mitigés, venue s’ajouter à un contexte international peu favorable à la prise de risque.

Quelques minutes après le début des échanges, l’indice Dow Jones perd 110,57 points, soit 0,44%, à 24.969,93 points, au plus bas depuis le 30 octobre.

Le Standard & Poor’s 500, plus large, recule de 0,41% à 2.690,51 points. Le Nasdaq Composite cède quant à lui 0,49% à 7.101,41 points.

Les ventes au détail aux Etats-Unis ont augmenté de 0,8%, plus qu’attendu, le mois dernier selon les statistiques publiées avant l’ouverture par le département du Commerce; mais hors automobiles, essence, matériaux de construction et services alimentaires, elles affichent une progression de 0,3% seulement alors que les économistes interrogés par Reuters attendaient une hausse de 0,5%.

Les inscriptions au chômage ont par ailleurs enregistré une hausse inattendue la semaine dernière et les prix à l’importation ont augmenté plus qu’anticipé.

Sur le marché des changes, le dollar est en nette hausse, l’indice mesurant ses fluctuations par rapport à un panier de devises de référence progressant de près de 0,4%.

Le billet vert profite de la faiblesse de l’euro et surtout de la livre sterling après les démissions en série au sein du gouvernement britannique, qui aggravent la crise politique liée au “Brexit” et font redouter une sortie sans accord du Royaume-Uni de l’Union européenne dans quatre mois et demi.

Ces craintes, qui occultent les espoirs d’une détente dans le conflit commercial entre les Etats-Unis et la Chine, pèsent sur la tendance boursière en Europe, l’indice large Stoxx 600 cédant plus de 1%.

Aux valeurs à Wall Street, l’action Walmart, en hausse dans les tout premiers échanges, est vite passée dans le rouge et abandonne 0,52%, incapable de profiter de résultats trimestriels meilleurs qu’attendu et du relèvement des prévisions du numéro un mondial de la grande distribution.

Le groupe de grands magasins J.C. Penney chute quant à lui de près de 12% après des ventes à données comparables inférieures aux estimations des analystes et la révision à la baisse des prévisions de ventes annuelles.

Parmi les hausses notables, Apple prend 1,3%. Morgan Stanley a réaffirmé sa recommandation à “surpondérer”, jugeant que le repli récent du titre créait une opportunité d’achat.

Sur le marché obligataire, les rendement des emprunts d’Etat américains sont orientés à la baisse, au plus bas depuis deux semaines .

* Pour les valeurs à suivre, cliquez sur (Marc Angrand, avec Sruthi Shankar à Bangalore, édité par Blandine Hénault)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below