November 15, 2018 / 10:06 AM / a month ago

BOURSE-Les fournisseurs d'Apple de nouveau en ligne de mire avec AMS

VIENNE/PARIS, 15 novembre (Reuters) - Le fabricant autrichien de semiconducteurs AMS , qui a pour principal client Apple, évolue sur une note volatile jeudi en Bourse après avoir ouvert sur une baisse de plus de 10% en réaction à l’annonce d’une réduction de sa prévision de chiffre d’affaires pour le quatrième trimestre.

Vers 10h00 GMT, l’action AMS coté à Zurich bondit de 4,45% à 29,10 euros, après avoir perdu jusqu’à 10,5% pour accuser dans les premiers échanges la plus forte baisse du Stoxx 600.

Dans le même compartiment, STMicroelectronics cède 3,1% à 12,06 euros et Dialog Semiconductors abandonne 0,22% à 22,51 euros. Le britannique IQE progresse quant à lui de 6,75% après avoir perdu 40% lors des trois dernières séances.

AMS a déclaré “qu’en raison de l’évolution de la demande des clients”, son chiffre d’affaires devrait se situer entre 480 et 520 millions de dollars (423,2-458,5 millions d’euros) au cours du trimestre s’achevant en décembre, au lieu de 570 à 610 millions de dollars comme indiqué le mois dernier.

La société n’a donné aucun nom mais les analystes estiment qu’Apple est en cause, le groupe américain pesant à hauteur de 40% des ventes d’AMS d’après eux.

AMS fournit au géant américain de l’électronique grand public les composants électriques nécessaires à la fabrication du système de reconnaissance faciale Face ID des iPhone.

Il est le dernier fournisseur en date d’Apple à émettre un avertissement après Lumentum Holdings et Qorvo aux Etats-Unis, Japan Display au Japon et IQE.

Ces avertissements en série alimentent les anticipations d’un ralentissement des ventes d’iPhone, déjà perceptible avec les prévisions inférieures aux attentes délivrées début novembre par Apple lui-même pour la période octobre-décembre.

DES ÉLÉMENTS RASSURANTS

Les analystes de Baader Helvea et de Credit Suisse estiment que la révision des objectifs d’AMS est largement en ligne avec celles réalisées par les autres fournisseurs.

AMS a par ailleurs abandonné toute référence à un calendrier pour ses objectifs à moyen terme et a abandonné sa prévision de chiffre d’affaires de plus de 2,7 milliards de dollars en 2019, disant désormais s’attendre à une croissance à deux chiffres sur les prochaines années.

“La prévision d’une croissance à deux chiffres devrait apparaître comme plus atteignable par les investisseurs et par conséquent, l’action se traitant sur un faible P/E (...) dans ce scénario, nous pensons qu’elle devrait commencer à trouver un support”, observent les analystes d’UBS.

Ils ajoutent qu’en dépit de l’abaissement des prévisions pour le quatrième trimestre, AMS table toujours sur une génération de flux de trésorerie disponible importante sur la période.

“La nouvelle positive est que le groupe continue toujours de viser une marge opérationnelle ajustée positive au quatrième trimestre (...) et une forte génération de flux de trésorerie qui soutient sa structure bilantielle”, indiquent les analystes de Baader.

VOIR AUSSI:

ANALYSE-La menace des smartphones chinois plane sur Apple

Kirsti Knolle, avec Linda Pasquini à Gdynia, Blandine Hénault pour le service français, édité par

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below