November 15, 2018 / 8:30 AM / a month ago

CORR-Italie-Conte veut collaborer avec l'UE sur le budget 2019

(Bien lire au §3 que l’Italie devrait prendre des mesures allant jusqu’à €60 milliards et non pas s’exposer à des amendes de ce montant)

ROME, 15 novembre (Reuters) - Le président du Conseil veut collaborer avec l’Union européenne (UE) sur le dossier du budget de 2019 afin d’épargner à l’Italie de lourdes amendes, rapporte la presse italienne jeudi.

Les quotidiens La Stampa et Il Messaggero écrivent que Giuseppe Conte tente de convaincre Bruxelles que toute sanction qui serait prise à l’encontre de l’Italie tiendrait à une infraction des règles budgétaires communautaires non pas sur la dette mais sur un déficit jugé excessif.

Selon Il Messaggero, l’Italie devrait instauter des mesures représentant dans les 40 à 60 milliards d’euros par an pour infraction aux dispositions européennes gouvernant la dette et non de neuf à 13 milliards d’euros si l’infraction concernait le déficit.

Personne n’était disponible dans l’immédiat auprès de la présidence du Conseil.

Ces informations ont eu pour effet de faire baisser les rendements des emprunts italiens.

Les rendements des emprunts à deux et cinq ans ont perdu chacun trois points de base dans les premiers échanges.

Le rendement de l’emprunt de référence à 10 ans a cédé quatre points de base à 3,46%, tandis que le “spread” avec l’équivalent allemand se réduisait à 307 points de base. (Giselda Vagnoni et Abhinav Ramnarayan, Wilfrid Exbrayat pour le service français, édité par Marc Joanny)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below