November 14, 2018 / 12:29 PM / a month ago

LEAD 1-Maersk redoute les effets d'une guerre commerciale

(Actualisé avec cours de Bourse, contexte)

par Jacob Gronholt-Pedersen

COPENHAGUE, 14 novembre (Reuters) - Le groupe danois de transport maritime A.P. Moller-Maersk a déclaré mercredi redouter les effets d’une guerre commerciale sur ses activités alors même qu’un bond des importations de produits chinois par les Etats-Unis s’est traduit par des résultats trimestriels supérieurs aux attentes.

Le pessimisme de l’opérateur de Maersk Line, première compagnie mondiale de transport maritime par conteneurs avec environ 750 navires, entraîne un recul de 0,34% du titre Moller-Maersk, qui accuse l’une des plus fortes baisses d’une Bourse de Copenhague peu changée.

Cela porte le recul de la valeur à près de 20% depuis le début de l’année, contre un repli de 8% pour l’indice regroupant les valeurs industrielles européennes, dont elle fait partie, sur la période et de 9,7% pour la Bourse de Copenhague.

Les données de Maersk montrent que les importations arrivant aux Etats-Unis en provenance de Chine ont augmenté de 5% à 10% sur un an au troisième trimestre, des entreprises comme Walmart et Home Depot ayant accumulé des stocks en prévision d’éventuels nouveaux droits de douane, a déclaré Soren Skou, directeur général du groupe.

“L’ironie de l’histoire, c’est que (le président américain Donald) Trump a durci son discours mais les Etats-Unis ont ensuite commencé à importer encore plus en provenance de la Chine”, a-t-il dit à des journalistes.

“Mais il y aura inévitablement un prix à payer pour l’industrie des conteneurs”, a poursuivi Soren Skou, notant que cette vive hausse des transports maritimes serait suivie d’un ralentissement l’an prochain.

Toujours selon les données de Maersk, les importations chinoises en provenance des Etats-Unis ont baissé de 25% à 30% sur les trois mois à fin septembre par rapport à la même période de 2017.

Les tensions commerciales pourraient avoir pour effet de réduire de 0,5% à 2,0% le négoce mondial par conteneurs en 2019 et 2020, estime Maersk.

Le groupe danois a souligné que les volumes traités par conteneurs (hors Hamburg Sud) avaient été plus faibles que prévu au troisième trimestre et en recul de 1,9% par rapport au deuxième.

“Les perspectives concernant la demande l’année prochaine sont le principal facteur d’incertitude à nos yeux”, dit le courtier Fearnley.

A.P. Moller-Maersk, qui est en train de sortir du secteur de l’énergie pour se recentrer sur le transport maritime, les services portuaires et la logistique, souligne lui-même que les incertitudes au sujet de la dynamique de la demande pour les conteneurs en 2019 font peser des risques baissiers sur les tarifs de fret.

En sortant de l’énergie, avec notamment la cession de Maersk Oil à Total pour plus de six milliards d’euros et la mise en Bourse de son activité forage, le groupe devient plus dépendant que jamais du transport maritime, soumis aux fluctuations des tarifs de fret et du coût du carburant.

Le groupe a dégagé sur les trois mois à fin septembre un excédent brut d’exploitation (EBE) de 1,14 milliard de dollars (un milliard d’euros) contre un consensus des analystes interrogés par Reuters de 1,09 milliard.

Le chiffre d’affaires s’est établi à 10,08 milliards de dollars sur la période - soit une hausse de 31% grâce notamment au rachat d’Hamburg Sud en 2016 - contre un consensus de 9,976 milliards.

Pour l’ensemble de 2018, le groupe a dit s’attendre désormais à un EBE compris entre 3,6 et 4,0 milliards de dollars contre une fourchette de prévisions précédente allant de 3,5 à 4,2 milliards.

Benoît Van Overstraeten pour le service français, édité par Bertrand Boucey

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below