November 13, 2018 / 8:32 PM / a month ago

LEAD 1-Trump dénonce les pratiques commerciales de la France sur le vin

(Actualisé avec réaction de la FEVS)

WASHINGTON, 13 novembre (Reuters) - Donald Trump a accusé mardi la France de pratiques commerciales inéquitables sur le vin, qui entraveraient l’accès des producteurs américains au marché français.

“Sur le commerce, la France fait d’excellents vins, mais les Etats-Unis aussi. Le problème est que la France fait en sorte qu’il soit très difficile pour les Etats-Unis de vendre leurs vins en France en appliquant de gros droits de douane alors que les Etats-Unis rendent l’accès facile aux vins français et appliquent de très petits droits de douane. Pas juste, cela doit changer!”, a écrit le président américain sur Twitter, où il a multiplié les attaques contre la France ou Emmanuel Macron mardi.

La Fédération des Exportateurs de Vins & Spiritueux de France (FEVS) indique pour sa part dans un communiqué que l’accès des vins américains au marché de l’Union européenne se fait dans les mêmes conditions que pour les vins de la plupart des pays fournisseurs comme l’Australie ou l’Argentine, conformément aux règles de l’OMC.

“Ce tarif extérieur est commun et établi au niveau de l’Union européenne – et non de la France. Il concerne les importations dans tous les pays de l’UE (Suède, Pologne, Espagne, Italie…)”, indique-t-elle, ajoutant qu’il n’a pas connu d’évolution depuis 20 ans.

Les Etats-Unis appliquent sur le vin parmi les plus faibles droits de douane de tous les pays producteurs, d’après le Wine Institute, un organisme californien. Ils sont de 5 à 14 cents par bouteille alors que les droits de douane de l’Union européenne sur les vins américains vont de 11 à 29 cents.

Les Etats-Unis sont le premier pays importateur de vins et spiritueux français, devant le Royaume-Uni et la Chine.

Ces importations américaines, qui ont augmenté de 50% au cours des trois dernières années, ont franchi pour la première fois en 2017 la barre des 3,0 milliards d’euros.

La balance globale des Etats-Unis dans le commerce du vin est nettement déficitaire, de 4,7 milliards de dollars, dont 1,8 milliard (1,6 milliard d’euros) avec la seule France, d’après le Centre du commerce international (ITC).

Premier marché d’exportation pour le champagne, les Etats-Unis sont aussi un très gros marché pour le cognac, notamment Hennessy, propriété de LVMH, Martell (Pernod Ricard) et Rémy Martin (Rémy Cointreau).

Le cognac représentait 40% de la valeur des importations américaines en 2017. (Lisa Lambert Bertrand Boucey pour le service français, avec Pascale Denis, édité par Catherine Mallebay-Vacqueur)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below