November 13, 2018 / 2:52 PM / a month ago

Liban-Hariri accuse le Hezbollah de bloquer la formation d'un gouvernement

BEYROUTH, 13 novembre (Reuters) - Le Premier ministre libanais désigné, Saad Hariri, a accusé mardi le Hezbollah, soutenu par l’Iran, de faire obstacle à ses efforts pour former un nouveau gouvernement.

Le mouvement chiite Hezbollah, dirigé par Sayyed Hassan Nasrallah et qui dispose d’une puissante milice armée, exige qu’un ministère soit attribué à l’un des députés sunnites qui se sont alliés à lui, ce que Saad Hariri refuse.

“Il y a une vérité : la formation du gouvernement fait face à un obstacle”, a déclaré Hariri lors d’une conférence de presse à Beyrouth, six mois après les élections législatives. “Hassan Nasrallah l’a clairement dit : le Hezbollah a décidé de bloquer la formation du gouvernement.”

Samedi, Nasrallah a réaffirmé son exigence d’avoir un de ses alliés sunnites au gouvernement, faute de quoi, a-t-il dit, il faudrait reprendre les négociations à zéro, alors que la formation d’une nouvelle équipe semblait imminente il y a quelques jours.

Hariri a ajouté qu’aucune solution ne pourrait être trouvée si le Hezbollah ne renonce pas à son exigence.

“La formation du gouvernement est une nécessité politique et économique”, a-t-il souligné.

“J’ai fait ce que j’avais à faire. La Constitution charge le Premier ministre, en concertation avec le président, de former le cabinet, et personne d’autre. Mon gouvernement est prêt, et les présidents (de la République) Michel Aoun et (de la Chambre des députes) Nabih Berry le savent. Il est temps que tout le monde assume ses responsabilités pour que le pays se remette en marche.”

Les principaux partis se disputent l’attribution des portefeuilles ministériels depuis les élections législatives de mai dernier.

Le scrutin a été remporté par le Hezbollah chiite et ses alliés mais le Courant du Futur, le mouvement de Hariri, bien qu’en net recul, reste le parti le plus important à la Chambre des députés et le Premier ministre doit être sunnite selon le système confessionnel de partage du pouvoir du Liban. (Laila Bassam, Lisa Barrington et Ellen Francis; Guy Kerivel pour le service français)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below