November 7, 2018 / 3:13 PM / 6 days ago

BOURSE-Wall Street monte, l'incertitude des "midterms" est levée

7 novembre (Reuters) - La Bourse de New York a ouvert en hausse mercredi, les résultats des élections de mi-mandat aux Etats-Unis ayant levé l’une des principales incertitudes qui pesaient sur la tendance ces derniers jours tout en faisant baisser le dollar.

L’indice Dow Jones gagnait 168,16 points, soit 0,66%, à 25.803,17 points en début de séance.

Le Standard & Poor’s 500, plus large, progressait de 0,9% à 2.780,23 points, au plus haut depuis le 19 octobre, et le Nasdaq Composite prenait 0,95% à 7.446,07 points.

Si les résultats définitifs des “midterms” de mardi ne sont pas encore connus, le Parti démocrate est assuré de détenir la majorité à la Chambre des représentants alors que le camp républicain, celui de Donald Trump, conserve celle du Sénat.

Le président américain, qui doit donner une conférence de presse à 16h30 GMT, s’est félicité sur Twitter d’un “énorme succès” mais la nouvelle configuration du Congrès risque bel et bien de freiner ses ambitions, entre autres en matière de baisses d’impôts ou de dérégulation. Ce qui, du point de vue des marchés financiers, peut être considéré comme un gage de stabilité.

“Le S&P 500 devrait continuer de progresser jusqu’à la fin 2018 et début 2019. La perspective d’une récession aux Etats-Unis n’est toujours pas à l’horizon, pour l’instant”, estime Jeff Schulze, responsable de la stratégie d’investissement de ClearBridge Investments, filiale de Legg Mason.

Il ajoute cependant que “le changement de majorité au Congrès pourrait conduire à une volatilité accrue pour le marché dans son ensemble, notamment en lien avec de possibles ‘shutdowns’ et le relèvement du plafond de la dette”.

Sur le marché des changes, le dollar cède du terrain, pénalisé par la perspective d’un soutien budgétaire limité à l’économie susceptible de freiner la remontée des taux d’intérêt.

L’indice mesurant les fluctuations du billet vert face à un panier de devises de référence abandonne 0,45% et l’euro se traite autour de 1,1475 dollar après un pic à 1,15.

Les interrogations sur la politique budgétaire et l’évolution des taux se traduisent aussi par un repli des rendements des emprunts d’Etat américains: le dix ans oscille autour de 3,19%, après un plus bas à 3,176%.

La Réserve fédérale entame ce mercredi sa réunion de politique monétaire mais elle ne devrait pas toucher aux taux d’intérêt selon le consensus Reuters. Les investisseurs attendent surtout jeudi d’éventuelles indications supplémentaires sur la probabilité d’une hausse en décembre et les intentions de la Fed pour 2019.

* Pour les valeurs à suivre, cliquez sur

Marc Angrand, édité par Wilfrid Exbrayat

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below