November 1, 2018 / 11:08 PM / 20 days ago

Faraday Future explore des options stratégiques

1er novembre (Reuters) - Faraday Future, qui ambitionnait d’être le “Tesla chinois”, a annoncé jeudi étudier des options stratégiques, deux jours après la démission de son co-fondateur Nick Sampson.

Le concepteur de voitures électriques explique chercher à se renflouer et se dit “ouvert à des investisseurs du monde entier.”

Faraday est embourbé dans un conflit avec son principal actionnaire, le groupe chinois Evergrande Health Industry Group , après l’échec d’un projet d’investissement de deux milliards de dollars (1,75 milliard d’euros).

Un tribunal d’arbitrage de Hong Kong a autorisé la semaine dernière la société à chercher des financements ailleurs qu’auprès de son actionnaire mais en les plafonnant à 500 millions de dollars dans l’immédiat.

Faraday a réduit la semaine dernière les salaires de son personnel de 20% et annoncé des licenciements pour réduire ses coûts.

La société, dirigée par l’entrepreneur Jia Yueting, fondateur du conglomérat technologique LeEco, a mandaté Stifel, Nicolaus & Co comme conseiller financier. (Soundarya J à Bangalore, Véronique Tison pour le service français)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below