October 31, 2018 / 10:40 AM / 19 days ago

BOURSE-L'Oréal rebondit après ses résultats supérieurs aux attentes

PARIS, 31 octobre (Reuters) - L’Oréal signe mercredi l’une des plus fortes progressions du Stoxx 600 en Europe après avoir enregistré une accélération de sa croissance au troisième trimestre, à la faveur de la demande asiatique.

Le groupe de cosmétique s’adjuge 5,82% à 197,25 euros dans la matinée, un plus haut depuis trois semaines. Le titre s’achemine vers sa plus forte hausse en une séance depuis mai 2010.

Au troisième trimestre, L’Oréal a dégagé un chiffre d’affaires de 6,473 milliards d’euros, en croissance organique de 7,5% contre un rythme de 5,8% à 6,359 milliards attendus en moyenne par les analystes interrogés pour Reuters par Inquiry Financial.

Le numéro un mondial des cosmétiques ne voit absolument aucun signe de freinage de la demande en Chine, a précisé le PDG Jean-Paul Agon aux analystes, un élément qui avait fait craindre pour les résultats du groupe et entraîné une baisse du titre.

Depuis le début du mois d’octobre, le cours de Bourse a fondu de 10%.

Après un troisième trimestre jugé “spectaculaire”, les analystes d’Investec Securities relèvent leur recommandation à “acheter” à “conserver” avec un objectif de cours revu à 220 euros contre 210 auparavant.

Investec Securities souligne dans une note “la force des plateformes de marketing numérique et de commerce en ligne”.

Selon les analystes, L’Oréal est clairement au sommet de sa forme et l’année 2019 se présente sous les meilleurs auspices. La récente baisse du titre offre par ailleurs un excellent point d’entrée, selon eux.

Les analystes d’Investec Securities anticipent un relèvement des estimations du consensus sur le bénéfice par action pour 2018 et 2019.

Du côté de Credit Suisse, les analystes relèvent leur estimation de croissance organique annuelle à 6,8% contre 6,3% auparavant. Ils jugent que la performance est d’autant plus solide que le contexte de croissance est relativement difficile.

Chez Berenberg, où les résultats sont également salués, les analystes jugent que dans le détail, les chiffres sont plus mitigés qu’il n’y paraît.

Ainsi, la croissance organique de la division grand public de 2,3% et de l’activité pour professionnels de 1,5% “restent sans éclat, n’ayant pas répondu aux attentes du consensus”, écrivent-ils. (Laetitia Volga, édité par Véronique Tison)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below