October 29, 2018 / 1:30 PM / 17 days ago

Le chinois OnePlus lance son smartphone 6T aux USA

HONG KONG, 29 octobre (Reuters) - L’entreprise chinoise OnePlus lance lundi son smartphone haut de gamme OnePlus 6T sur le marché américain, avec le soutien de deux partenaires locaux, le concepteur de puces Qualcomm et l’opérateur de téléphonie mobile T-Mobile.

Cette alliance nouée par OnePlus montre l’importance des liens tissés entre les entreprises technologiques chinoises et américaines à un moment où la guerre commerciale sino-américaine est relancée.

Les opérateurs télécoms américains AT&T et Verizon ont renoncé cette année à des projets de collaboration avec Huawei dans les smartphones haut de gamme, sous la pression de l’administration Trump qui considère le fabricant chinois comme un danger pour la sécurité des Etats-Unis.

Cinq ans seulement après sa création à Shenzhen, OnePlus est discrètement devenu le troisième client de Qualcomm pour ce qui est des puces les plus chères destinées à la téléphonie mobile, derrière Samsung et LG Electronics, selon des données du cabinet d’analyse du marché high tech Canalys.

Le président de Qualcomm Cristiano Amon a présenté la semaine dernière Carl Pei, le fondateur de OnePlus âgé de 29 ans, lors de la conférence annuelle de ses partenaires à Hong Kong. Carl Pei y a annoncé que sa société serait l’une des premières à commercialiser l’an prochain un smartphone 5G, équipé de puces Qualcomm.

“LE BON MOMENT”

Pour le groupe américain, pionnier de plusieurs technologies importantes pour la téléphonie mobile, le partenariat avec OnePlus s’inscrit dans ses efforts pour conserver son avantage sur le marché des puces pour smartphones haut de gamme alors qu’il est en litige pour des questions de brevets avec Apple, qui conçoit de plus en plus ses propres processeurs.

“La plupart des acteurs dans les smartphones haut de gamme, Apple, Samsung et Huawei, ont leurs propres plaquettes de silicium maintenant et les utilisent largement pour ces appareils”, explique Kiranjeet Kaur, du cabinet spécialisé IDC.

Dans une interview, Carl Pei n’a pas souhaité commenter les relations avec les opérateurs américains de téléphonie mobile. Mais des dirigeants de T-Mobile doivent assister au lancement officiel du 6T aux Etats-Unis et, selon des sources, le groupe commercialisera les téléphones de OnePlus. De tels partenariats avec des opérateurs locaux sont d’une importance capitale pour assurer aux fabricants étrangers une véritable présence sur le marché américain.

“Je ne sais pas si c’est le bon moment pour les autres”, a dit Carl Pei, interrogé sur le calendrier du 6T aux Etats-Unis. “C’est le bon moment pour nous.”

Le smartphone 6T sera vendu plus de 500 dollars (440 euros) mais comprendra des fonctionnalités qui ne figurent généralement que dans des appareils plus coûteux.

Xiaomi, un concurrent chinois qui propose des téléphones avec de nombreuses fonctionnalités à prix cassés, a fait part de son intention de se lancer aussi aux Etats-Unis l’an prochain. Il n’a pas répondu à des demandes de commentaire pour savoir si ce projet tenait toujours.

VENDUS SUR INTERNET

A la différence de la plupart des entreprises chinoises qui se concentrent sur leur marché domestique et misent sur d’importants volumes de vente, OnePlus ne vend que des téléphones haut de gamme à partir de 400 dollars et, hormis en Inde, n’est disponible que sur internet, ce qui lui assure en revanche une distribution mondiale. Son chiffre d’affaires est réalisé aux deux tiers hors de Chine.

En Inde, OnePlus est devenu le numéro un des smartphones haut de gamme avec 40% de part de marché. Dans ce pays où le prix est un élément important, les ventes des appareils haut de gamme d’Apple et Samsung ont peu progressé, selon des données du cabinet d’analyse Counterpoint.

Au niveau mondial, pour les smartphones de plus de 400 dollars, Apple domine largement le marché avec une part de 43%, toujours selon Counterpoint, suivi par Samsung (24%) et quatre sociétés chinoises : OPPO (10%), Huawei (9%), Xiaomi (3%) et OnePlus (2%).

OnePlus est affilié à OPPO, présent dans le monde entier sur le segment des teléphones de moyenne gamme vendus autour de 300 dollars. Selon l’analyste Mo Jia, du cabinet Canalys, ces liens ont grandement aidé OnePlus à contenir ses coûts de production. (Dominique Rodriguez pour le service français, édité par Bertrand Boucey)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below