October 29, 2018 / 8:19 AM / 21 days ago

LEAD 4-Un avion indonésien s'écrase en mer avec 189 personnes à bord

* Un avion a coulé après s’être écrasé en mer

* L’avion a perdu contact 13 minutes après le décollage

* Aucune trace de survivants

* Des morceaux de corps récupérés (Actualisé avec restes de corps récupérés)

par Fergus Jensen et Tommy Ardiansyah

PAKISJAYA, Indonésie, 29 octobre (Reuters) - Un avion de la compagnie indonésienne Lion Air qui transportait 189 personnes s’est abîmé en mer lundi peu après avoir décollé de la capitale, Djakarta, ont annoncé les autorités.

Le pilote de l’avion, un Boeing 737 MAX 8, a demandé à faire demi-tour avant de perdre le contact, 13 minutes après le décollage, selon l’agence indonésienne de recherche et de sauvetage.

L’avion, qui assurait le vol JT610, a coulé à 15 kilomètres environ au nord de l’île de Java.

Les équipes de secours ont retrouvé des parties de corps, a déclaré un porte-parole.

Les secouristes tentent aussi de retrouver l’épave après avoir trouvé des débris flottant sur la mer de Java. Des téléphones portables et des gilets de sauvetage ont notamment été retrouvés.

Au moins 23 responsables gouvernementaux étaient à bord de l’avion.

Edward Sirait, directeur général de Lion Air, a déclaré à la presse que l’avion avait eu un problème technique sur un vol reliant l’île touristique de Bali à Djakarta mais qu’il avait été “résolu conformément à la procédure”.

Il a refusé de préciser la nature du problème mais a déclaré qu’aucun de ses autres appareils de ce modèle n’avait le même problème. Lion exploitait 11 Boeing 737 Max 8 avant le crash. La compagnie n’a pas l’intention d’immobiliser les autres au sol, a dit Edward Sirait.

Lion Air explique dans un communiqué que l’appareil avait été mis en service au mois d’août et que son pilote et son copilote avaient 11.000 heures de vol cumulées à leur actif.

C’est le premier accident rapporté impliquant le Boeing 737 MAX, un appareil très vendu, une version mise à jour et plus économe en carburant du biréacteur monocouloir du constructeur.

DERNIÈRE POSITION ENREGISTRÉE

Les autorités cherchent désormais à récupérer les boîtes noires, c’est-à-dire l’enregistreur de voix du cockpit et l’enregistreur de données, pour déterminer la cause du drame.

Conformément aux règles internationales, le National Transportation Safety Board (NTSB) des États-Unis participera automatiquement à l’enquête sur l’accident de lundi, secondé par les conseillers techniques de Boeing et du fabricant de moteurs franco-américain CFM International, copropriété de l’américain General Electric et du français Safran.

Le vol JT610 avait décollé de Djakarta vers 6h20 et devait atterrir à Pangkal Pinang, capitale de la région de Bangka-Belitung, à 7h20, selon le site Flightradar 24.

Les données de FlightRadar24 montrent que le premier signe d’un problème est survenu environ deux minutes après le début du vol, alors que l’avion avait atteint 2.000 pieds (610 mètres).

Il est ensuite descendu de plus de 500 pieds (152 mètres) et a viré à gauche avant de remonter à 5.000 pieds (1.524 mètres), où il est resté pendant la majeure partie du vol.

Il a commencé à gagner de la vitesse dans les derniers instants et a atteint 345 nœuds (640 km/h) avant que les données ne soient perdues alors qu’il se trouvait à 3.650 pieds (1.113 mètres).

Sa dernière position enregistrée était à environ 15 km au nord de l’île de Java, selon une référence de Google Maps des dernières coordonnées données par Flightradar24.

La plus grave catastrophe aérienne en Indonésie remonte à 1997. Un Airbus A300 de la compagnie Garuda Indonesia s’était écrasé sur Medan, une ville du nord de l’île de Sumatra, tuant 214 personnes.

Fondée en 1999, Lion Air a connu un seul accident mortel, en 2004: un MD-82 s’était écrasé à l’atterrissage, à Solo City, sur l’île de Java, faisant 25 morts sur les 163 personnes à bord, selon le réseau de la sécurité aérienne de la Flight Safety Foundation.

En avril, la compagnie aérienne a annoncé une commande ferme portant sur l’achat de 50 Boeing 737 MAX 10 à un prix catalogue de 6,24 milliards de dollars. La compagnie est l’un des plus gros clients de l’avionneur américain dans le monde. (Avec Agustinus Beo Da Costa, Cindy Silviana, Gayatri Suroyo, Jamie Freed à Singapour et Tim Hepher à Hong Kong; Arthur Connan et Danielle Rouquié pour le service français)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below