October 26, 2018 / 9:13 PM / in 19 days

GB-Fitch ne privilégie plus l'hypothèse d'un Brexit en douceur

LONDRES, 26 octobre (Reuters) - L’agence de notation Fitch a annoncé vendredi qu’elle ne supposait plus que la Grande-Bretagne quitterait l’Union européenne dans le cadre d’une transition en douceur, ajoutant qu’un Brexit sans accord négocié avec l’UE pourrait conduire à un abaissement de la note souveraine britannique.

“Du point de vue de Fitch, une intensification des divisions politiques au sein du Royaume-Uni (...) a augmenté la probabilité d’un Brexit sans accord, conflictuel et porteur de perturbations”, explique-t-elle dans un communiqué.

“Une telle issue perturberait significativement les douanes, les échanges et l’activité économique, et elle a conduit Fitch à abandonner le scénario de base sur lequel les notes s’appuyaient auparavant.”

Jusqu’à présent, l’agence présumait que la Grande-Bretagne quitterait l’UE en mars prochain dans le cadre d’un accord de transition négocié et en connaissant le cadre futur de ses relations commerciales avec l’Union.

Mais la Première ministre, Theresa May, peine à conclure avec les institutions de l’UE un accord susceptible d’obtenir le soutien de son propre camp.

Fitch attribue pour l’instant au Royaume-Uni une note AA assortie d’une perspective négative, ce qui implique une possible dégradation dans un avenir relativement proche.

Elle avait privé le pays de la note maximale AAA en 2013 en raison de la dégradation des finances publiques.

Kate Holton et David Milliken; Marc Angrand pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below