October 25, 2018 / 9:31 PM / 20 days ago

Intel-Centres de données et demande de PC ont dopé le bénéfice

25 octobre (Reuters) - Intel a défié les attentes des analystes au troisième trimestre, aussi bien au niveau du chiffre d’affaires que du bénéfice grâce aux centres de données et à ses processeurs pour PC, et son action gagnait 6% en après-Bourse.

Intel ayant par ailleurs livré des prévisions du quatrième trimestre meilleures qu’attendu et c’est sans doute une bonne nouvelle pour des investisseurs aux prises avec les perspectives moroses d’autres spécialistes des semiconducteurs qui ont provoqué quelques perturbations sur les marchés boursiers.

Texas Instruments, STMicroelectronics et SK Hynix ont tous fait état d’un ralentissement de la demande sur ce qui reste à courir de l’année.

Intel prévoit un CA du quatrième trimestre de 19 milliards de dollars (16,7 milliards d’euros) et un bénéfice par action ajusté de 1,22 dollar. Les consensus donnés par Refinitiv sont de 18,40 milliards de dollars et de 1,09 dollar respectivement.

Intel a accéléré sa diversification dans les centres de données, un segment en pleine croissance, alors même que ses revenus tiré du marché du PC stagnent depuis 2011.

Le CA tiré des centres de données a augmenté de 25,9% à 6,14 milliards de dollars durant le trimestre, à comparer au consensus FactSet de 5,89 milliards.

Le concurrent Advanced Micro Devices, qui a gagné du terrain avec ses nouveaux processeurs EPYC pour serveurs, a publié mercredi un CA trimestriel supérieur aux attentes mais sa prévision de ventes du quatrième trimestre est inférieure au consensus en raison du baisse de la demande de ses puces graphiques par les “mineurs” des cryptomonnaies.

Le CA tiré du segment PC, qui reste le principal contributeur aux ventes, a également progressé, de 15,5% à 10,23 milliards de dollars, battant le consensus FactSet (9,33 milliards).

Les ventes de ce segment ont une tendance positive ces derniers trimestre, ce qui s’explique par le fait que beaucoup d’entreprises investissent dans de nouvelles machines dans la mesure où Microsoft a annoncé qu’il n’assurerait plus le service après vente du système d’exploitation Windows 7 au début 2020.

“Il y a vraiment eu une forte demande de PC à la fois des entreprises et des ménages; il (Intel) a également bien géré certaines perturbations logistiques”, observe Chaim Siegel, analyste d’Elazar Advisors.

Intel a dit en septembre qu’il avait assez de processeurs pour atteindre son objectif de chiffre d’affaires, gérant ainsi pour la première fois une pénurie de processeurs pour PC.

Son bénéfice net a été de 6,40 milliards de dollars, soit 1,38 dollar par action, au troisième trimestre clos le 29 septembre, contre 4,52 milliards (94 cents par action) un an auparavant. Hors exceptionnels, le bénéfice par action est de 1,40 dollar.

Le chiffre d’affaires ressort en hausse de 18,7% à 19,16 milliards de dollars.

Le consensus des analystes était de 1,15 dollar pour le bénéfice par action et de 18,11 milliards pour le CA.

Intel se cherche toujours un nouveau patron à la suite du départ de Brian Krzanich en juin, ce dernier ayant eu une relation avec une salariée, cela constituant une infraction au règlement intérieur.

Le directeur financier Robert Swan assure l’intérim. (Sonam Rai et Stephen Nellis Wilfrid Exbrayat pour le service français)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below