October 31, 2018 / 12:30 PM / 17 days ago

LUXE-Estée Lauder relève sa prévision après un T1 supérieur aux attentes

31 octobre (Reuters) - Principaux résultats trimestriels des entreprises du secteur du luxe :

* ESTÉE LAUDER RELÈVE SES PRÉVISIONS

31 octobre - Estée Lauder a annoncé mercredi un chiffre d’affaires supérieur au consensus sur le trimestre à fin septembre, le premier de son exercice décalé, et a relevé sa prévision de bénéfice pour l’exercice en cours à la faveur d’une demande accrue pour ses produits de beauté de luxe La Mer et ses cosmétiques M.A.C en Asie.

Le titre prenait près de 5% dans les transactions électroniques d’avant-Bourse à New York.

Les marchés émergents, les ventes en ligne et les ventes détaxées, ainsi que d’autres marques comme Tom Ford et Origins, ont nourri les fortes performances du premier trimestre, a précisé le groupe.

Estée Lauder a annoncé qu’il tablait désormais sur un bénéfice net par action entre 4,73 et 4,82 dollars pour l’exercice à fin juin 2019, hors charges de restructuration et autres. Il visait jusqu’ici 4,62 à 4,71 dollars et les analystes prévoyaient en moyenne 4,75 dollars.

Le bénéfice net part du groupe a grimpé à 500 millions de dollars au premier trimestre, ou 1,34 dollar par action, contre 427 millions (1,14 dollar/action) un an plus tôt.

Le chiffre d’affaires a progressé de près de 8% à 3,52 milliards de dollars, au-dessus du consensus qui était de 3,47 milliards, selon des données Refinitiv.

* LA DEMANDE ASIATIQUE DOPE LES VENTES DE L’ORÉAL

30 octobre - L’Oréal a annoncé mardi avoir accéléré sa croissance au troisième trimestre, stimulée par la demande en Asie en particulier pour ses produits de soins de la peau comme ses crèmes anti-âge.

Le numéro un mondial des cosmétiques ne voit en outre absolument aucun signe de freinage de la demande en Chine.

Au troisième trimestre, le groupe a réalisé un chiffre d’affaires de 6,473 milliards d’euros, en croissance organique de 7,5% contre un rythme de 5,8% à 6,359 milliards attendus en moyenne par les analystes interrogés pour Reuters par Inquiry Financial.

* MONCLER VOIT DES “SIGNES TRÈS POSITIFS” POUR LE T4

24 octobre - MONCLER s’est montré mercredi très positif pour la fin de l’année après une hausse de 18% de son chiffre d’affaires sur neuf mois, à 872,7 millions d’euros (consensus Refinitiv SmartEstimate de 868 millions).

Hors effets de changes, les ventes affichent même une progression de 23% pour la période de janvier à fin septembre, portées par une croissance qui ne se dément pas en Asie.

“Le quatrième trimestre vient juste de commencer et nous voyons toujours des signes très positifs dans tous nos marchés”, déclare l’administrateur délégué du groupe italien, Remo Ruffini, cité dans un communiqué.

Au troisième trimestre, la hausse des ventes ressort de 15% alors que les mois d’été sont une période plus creuse pour la marque italienne d’origine française, qui a bâti son succès sur ses doudounes à plus d’un millier d’euros.

Lors d’une conférence téléphonique, le directeur financier Luciano Santel a déclaré aux analystes que la demande avait été très forte en Chine au troisième trimestre, dans la continuité des six premiers mois de l’année, et qu’elle était restée forte pendant la première quinzaine d’octobre.

* KERING IGNORE LES CRAINTES LIÉES À LA CHINE AVEC GUCCI

23 octobre - Kering a vu sa croissance organique se tasser légèrement au troisième trimestre tout en se maintenant à un niveau extrêmement élevé grâce aux ventes nettement meilleures que prévu de Gucci, qui signe encore une fois une performance hors norme malgré des comparatifs très élevés.

Alors que des craintes d’un affaiblissement du moteur chinois ont pesé sur le secteur du luxe ces derniers mois, le directeur financier du groupe, Jean-Marc Duplaix, a précisé lors d’une conférence téléphonique avec la presse ne percevoir à ce stade aucun ralentissement de la demande en provenance de Chine, qui représente plus du tiers des ventes du secteur.

Au coeur de toutes les attentions des investisseurs, Gucci, principal centre de profit du groupe, n’a que peu décéléré, signant encore une progression de ses ventes de 35,1% en données comparables, au lieu des 25% attendus, après une hausse de 44% au premier semestre. Sa croissance pourrait se situer aux environs de 25% au quatrième trimestre.

Au total, les ventes trimestrielles de Kering ont progressé de 27,6% en données publiées à 3,40 milliards d’euros, dépassant le consensus de 3,26 milliards d’Inquiry Financial pour Reuters, et la croissance organique a ralenti à 27,5% (+22,5% attendus), après +34% sur les six premiers mois de l’exercice.

* LVMH MAINTIENT LE CAP AU T3 MALGRÉ LES CRAINTES LIÉES À LA CHINE

9 octobre - LVMH a ouvert le bal des publications trimestrielles du secteur avec une croissance des ventes de 10% à taux de change et périmètre constants, en ligne avec le consensus Inquiry Financial/Reuters, sans pour autant rassurer sur le ralentissement du marché chinois.

Sa division mode-maroquinerie qui loge Dior et Louis Vuitton - principal centre de profits du groupe - a vu sa croissance organique atteindre 14% au lieu des 12% prévus.

Lors d’une conférence téléphonique organisée mercredi, le numéro un mondial du luxe n’a pas donné d’indication sur la tendance de ses ventes en septembre et début octobre.

Les valeurs du luxe se sont effondrées le 10 octobre, LVMH n’ayant pas réussi à apaiser les craintes sur la Chine, malgré la publication de ses ventes trimestriels jugés solides.

LVMH a perdu ce jour-là 7%, Kering 9,6%, Hermès 5%, Burberry 8%, Richemont près de 4%, Swatch 5,4%.

Les valeurs du luxe américaines comme Tiffany & Co, Tapestry, Michael Kors et Ralph Lauren ont également chuté à Wall Street. (Service Entreprises)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below