October 19, 2018 / 5:59 PM / a month ago

La France relativise les critiques de la CE sur le budget 2019

PARIS, 19 octobre (Reuters) - La direction générale du Trésor a relativisé vendredi les critiques émises par la Commission européenne sur le budget 2019 de la France, évoquant des “divergences mineures” et des écarts “dans la marge d’appréciation prévue dans les textes européens.”

En réponse à une lettre de la Commission, qui a demandé des informations supplémentaires sur le budget de l’an prochain, Bercy écrit que “les textes financiers présentés à l’automne permettent de réaliser un ajustement structurel de 0,3 point de PIB en 2019”.

Une source à Bercy précise toutefois que la Commission n’évalue cet effort qu’à 0,2 point.

“La CE reconnaît que si on ne prend pas en compte 2018, on est sur un trend conforme aux règles, 2018 étant une année un peu particulière avec une réforme fondamentale de notre système fiscal. Ce qui est important pour la Commission, et c’est ce qui nous différencie de l’Italie, c’est que le trend est sur la bonne dynamique”, ajoute-t-elle.

Dans son communiqué, la direction générale du Trésor juge que les divergences avec la Commission, “mineures, sont de nature essentiellement technique”.

Il ajoute que “les services échangent avec ceux de la Commission à ce sujet, comme ils le font pour le critère de la dette et la règle de dépense, pour lesquels les écarts relevés par la Commission sont dans la marge d’appréciation prévue dans les textes européens”. (Elizabeth Pineau, avec Yann Le Guernigou, édité par Marc Angrand)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below