October 18, 2018 / 11:05 AM / a month ago

LEAD 1-Novartis se renforce dans la médecine nucléaire avec Endocyte

(Actualisé avec commentaires du DG, cours de Bourse et détails)

par John Miller

18 octobre (Reuters) - Novartis va racheter Endocyte, un laboratoire spécialisé dans l’oncologie, pour 2,1 milliards de dollars (1,83 milliard d’euros) dans le cadre de la réorientation du groupe pharmaceutique suisse vers les traitements de pointe menée par son directeur général, Vas Narasimhan.

L’offre de Novartis, à 24 dollars par action intégralement en numéraire, représente une prime de 54% par rapport au cours de clôture de la société biopharmaceutique américaine, de 15,56 dollars, mercredi à la Bourse de New York.

L’opération devrait être finalisée au premier semestre 2019.

Certains analystes jugent l’opération onéreuse même si elle devrait permettre à Novartis d’accélérer dans les traitements spécialisés à forte marge. Le groupe suisse, qui a aussi relevé jeudi sa prévision de chiffre d’affaires pour 2018, parie sur le fait que les ventes du traitement d’Endocyte contre le cancer de la prostate dépasseront un milliard de dollars après sa commercialisation aux Etats-Unis en 2021.

Sous la direction de Vas Narasimhan, entré en fonctions en février, Novartis a tourné le dos aux médicaments sans ordonnance et aux génériques tout en lançant un projet de scission de sa division ophtalmologique en 2019.

Parallèlement, le groupe suisse a racheté l’américain AveXis pour 8,7 milliards de dollars et le français Advanced Accelerator, coté à New York, pour 3,9 milliards de dollars, spécialisés respectivement dans la thérapie génique et la radiopharmacie.

Avec Endocyte, Vas Narasimhan accentue l’offensive de Novartis dans la médecine nucléaire, qui consiste à utiliser des substances radioactives à des fins de recherche, de diagnostic et de traitement.

“Je recherche des acquisitions qui nous renforcent dans nos domaines thérapeutiques clés ou qui nous aident à bâtir ces trois plates-formes: la thérapie cellulaire, la thérapie génique et la thérapie par ligands radioactifs”, a-t-il déclaré.

Selon Vas Narasimhan, le rachat du français Advanced Accelerator, dont les traitements sont complémentaires de ceux d’Endocyte, a amené Novartis à approfondir ses relations avec les centres de médecine nucléaire américains et européens.

“Nous nous sommes dits: ‘Quels autres produits pouvons-nous utiliser pour tirer parti de ce réseau mondial que nous avons acquis cette année?’”, a-t-il déclaré. “Avec Endocyte, nous avons trouvé le candidat idéal.” (Avec Rishika Chatterjee à Bangalore Claude Chendjou pour le service français, édité par Bertrand Boucey)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below