October 16, 2018 / 1:30 PM / a month ago

LEAD 1-Wells Fargo veut créer un "hub" à Paris en vue du Brexit

(Actualisé avec déclarations de l’ACPR, contexte)

16 octobre (Reuters) - Wells Fargo a annoncé mardi avoir demandé une licence de firme d’investissement en France en prévision du Brexit.

La banque américaine a adressé sa demande à l’Autorité de contrôle prudentiel et de résolution (ACPR).

Sous réserve d’obtenir les approbations nécessaires, l’établissement basé à San Francisco mettra sur pied un “hub” à Paris afin de proposer à ses clients internationaux et européens un gamme de services dans la banque d’investissement et le marchés de capitaux.

Wells Fargo, dont la nouvelle structure aura pour dénomination Wells Fargo Securities SA, a ajouté qu’elle ferait bientôt d’autres annonces concernant sa stratégie en prévision de la sortie de la Grande-Bretagne de l’Union européenne, prévue fin mars.

La banque américaine n’a pas précisé si la création de ce “hub” parisien allait entraîner des suppressions de postes à Londres, ni combien de personnes seraient employées à Paris.

Dans la perspective du Brexit, les centres financiers de l’UE comme Dublin, Francfort, Luxembourg et Paris bataillent pour attirer les banques, les compagnies d’assurance et les gestionnaires d’actifs qui ont besoin de s’implanter sur le continent pour bénéficier du passeport européen, nécessaire à leur activité dans l’ensemble du bloc.

A Paris, lors d’une conférence de presse consacrée à son rapport statistique annuel sur les banques et les assureurs, l’ACPR a dit avoir reçu plusieurs demandes d’agréments d’établissement financiers en vue du Brexit.

“Paris est un “hub”, un marché attractif pour le secteur bancaire”, a déclaré Patrick Montagner, secrétaire général adjoint de l’ACPR. “Un dossier d’agrément, ça se monte bien. Ce n’est pas une course d’obstacles.”

Le superviseur a aussi indiqué que le secteur bancaire s’était plus mobilisé pour le Brexit que les assureurs.

Une autre banque américaine, Bank of America, a déclaré en juin qu’elle envisageait de transférer plus de postes de Londres à Paris qu’elle ne le prévoyait initialement.

L’autorité allemande des marchés financiers, la Bafin, a de son côté indiqué fin août que plus de 25 banques avaient déposé des demandes de licence en Allemagne.

D’après une enquête publiée en septembre, Francfort a gagné 10 places (10e) et Paris une seule (23e) cette année dans le classement des centres financiers les plus attractifs au monde. (Diptendu Lahiri à Bangalore, Benoit Van Overstraeten et Matthieu Protard pour le service français, édité par Bertrand Boucey)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below